Complément alimentaire antioxydant

Compléments alimentaires riches en antioxydants


Notre organisme est soumis avec le temps à de nombreuses agressions qui le font vieillir plus vite.

L’un des grands ennemis de nos cellules est le stress oxydatif provoqué par les radicaux libres.

Face à cela il y a des solutions, notamment celle de prendre des compléments alimentaires antioxydants qui aident à protéger nos cellules d’un vieillissement prématuré et de préserver notre bonne santé.

Comment agissent ces substances et comment les utiliser au mieux ? Faisons le point.

Radicaux libres et antioxydants : de quoi s’agit-il ?

Les radicaux libres : explications

Les radicaux libres sont issus de molécules utiles à notre organisme, qui sont des dérivés d’oxygène.

Cependant quand ils sont trop nombreux dans notre corps ils ont un effet négatif sur nos cellules, qu’ils agressent au niveau de la membrane et jusqu’à l’ADN. Ils perturbent également les échanges cellulaires.

Nos modes de vie augmentent le nombre de radicaux libres dans l’organisme :

  • L’exposition importante aux UV du soleil
  • Le tabac
  • La pollution
  • L’alimentation non biologique
  • Les aliments trop cuits
  • Le stress chronique et les dérèglements du système nerveux

Les radicaux libres provoquent un phénomène de stress oxydatif : les cellules vieillissent plus vite, leur membrane rouille.

C’est alors que surviennent diverses maladies telles que les maladies cardio-vasculaires, le diabète, le cancer, les dégénérescences cérébrales type Alzheimer, Parkinson et ce sur des sujets de plus en plus jeunes.

Il est donc important de lutter contre ce phénomène et les molécules qui y sont associées.

Le rôle des antioxydants contre les radicaux libres

Les substances antioxydantes rentrent alors en jeu.

Il s’agit de nutriments pour la plupart que l’on trouve à l’état naturel dans notre alimentation et notre organisme.

Les antioxydants ont la capacité de créer une véritable barrière contre les radicaux libres.

Ils préviennent le vieillissement prématuré, mais Ils doivent être en quantité suffisante dans notre organisme pour pouvoir lutter efficacement contre leurs ennemis.

Les principes actifs antioxydants

Les principes actifs aux vertus antioxydantes sont de deux sortes :

  1. Ceux que l’on synthétise naturellement dans l’organisme : c’est le cas du glutathion, du SOD et du Coenzyme Q10 très puissants.
  2. Ceux que l’on ne synthétise pas et qui nous sont apportés par l’alimentation, c’est-à-dire :

- Les vitamines

  • Vitamine A et son dérivé le Bêta-carotène que l’on trouve naturellement dans les fruits et légumes colorés mais aussi le beurre et les œufs
  • Vitamine C très présente dans les agrumes, kiwi, brocoli, poivron, oseille…
  • Vitamine E cachée dans les huiles végétales, les œufs, les fruits secs

- Les minéraux

  • Le sélénium issu des fruits à coque (noix, amandes), dans le poisson.
  • Le zinc dans les légumes verts
  • Le manganèse dans les légumineuses et légumes   

- Les polyphénols ou flavonoïdes issus de végétaux comme le raisin, le thé vert, les fruits rouges ou encore le cacao. Le Résveratrol est un des plus connus de cette catégorie.

- L’acide Alpha Lipoique (AAL) très présent dans le foie ou les légumes (choux, tomates)

Quelle efficacité ?

Tous ces principes actifs sont efficaces dans la lutte contre les radicaux libres et l’oxydation de notre organisme.

Le meilleur antioxydant est le glutathion ; selon des études, c’est sa diminution importante dans l’organisme avec l’âge qui expose nos cellules au vieillissement prématuré.

Pour sauvegarder notre taux de glutathion, il est nécessaire de prendre d’autres nutriments aux vertus antioxydantes tels que sélénium, vitamine C et acide lipoïque qui augmentent sa synthèse dans notre corps. La glutamine permet aussi sa production.

Il faut donc privilégier les complexes antioxydants qui associent l’ensemble des principes actifs détaillés plus haut ; Leur action combinée sera bien sûr plus efficace. Faites une combinaison associant des vitamines, minéraux et polyphénols en même temps ce qui permet une action complète sur l’organisme.

Il faut choisir des produits de qualité, les plus naturels possible, fabriqués par des laboratoires reconnus.

Dangers et précautions

Cependant les antioxydants comme tous produits actifs ont des limites d’utilisation et doivent faire l’objet de conseils d’usage.

Ils ne sont pas adaptés à tous, selon l’état de santé ou les caractéristiques personnelles de chacun :

Ainsi la plus grande contre-indication est de consommer des antioxydants durant une chimiothérapie contre le cancer ; en effet les principes anti radicaux libres font faire barrage aux agents chimiques qui s’attaquent aux cellules cancéreuses.

On entend de plus en plus d’études remettre en cause les bienfaits des compléments antioxydants sur notre santé, allant jusqu'à dire qu'ils seraient à l’origine de certains cancers.

Alors quoi penser ?

Il faut éviter l’abus, être en trop-plein de nutriments est mauvais pour votre santé.

Il ne faut pas se complémenter de façon permanente, ce qui n’est pas bon pour l’organisme.

Votre corps a besoin d’intégrer les substances que vous consommez, il faut faire des pauses dans vos prises de compléments alimentaires.

Le bon rythme avec les antioxydants est de faire des cures régulières d’une durée d’un mois, 3 cures par an.

Les sujets ayant le plus besoin de cures d’antioxydants sont :

  • Les seniors, sujets au vieillissement plus important, notamment ceux subissant une pathologie dégénérative type Alzheimer, ou une DMLA.
  • Les fumeurs,
  • Les sportifs intensifs,
  • Les personnes qui ont un régime ne leur permettant pas consommer assez de végétaux.

Un autre élément à prendre en compte dans les compléments alimentaires est la présence du cuivre qui provoque à terme des effets néfastes sur l’organisme quand il est pris à haute dose.

Privilégiez donc des synergies où ce composant ne figure pas.

Les autres solutions antioxydantes 

Faire de la prévention anti-âge, contre le vieillissement prématuré de vos cellules passe aussi par d’autres voies que la complémentation.

Comme vous l’avez compris, les antioxydants se trouvent d’abord dans l’alimentation.

  • Veillez donc à consommer suffisamment de légumes et de fruits de diverses natures pour combler vos besoins au quotidien.
  • Buvez du thé vert bio de préférence à haute teneur en polyphénols.
  • Mangez des fruits secs à coque, ils vous garantissent des besoins en sélénium et bons acides gras.
  • Les fruits à haute teneur antioxydante sont la grenade, la mangue, la datte.
  • Utilisez des huiles végétales bio de bonne qualité apportant les acides gras et vitamines antioxydants, diversifiez les huiles (colza, lin, noix…).
  • Chaque repas doit être composé d’une portion à 2 minimum de légumes différents.
  • Variez les plaisirs et les couleurs, mangez des légumes verts et ceux jaune orangé qui sont les aliments antioxydants par excellence.
  • Enfin certaines plantes sont bourrées d’antioxydants, ne les oubliez pas dans vos recettes ou en tisane :
    - La racine de gingembre, championne des antioxydants avec 40 molécules différentes !
    - L’ail
    - Les herbes et épices utilisés pour rehausser le goût de vos plats : thym, romarin, curcuma…
    - La mélisse ou citronnelle à utiliser en infusion, très concentrée en vitamine C.

En résumé les antioxydants c’est tous les jours dans l’assiette et quelquefois en supplémentation mais en quantité raisonnable.

Retour haut de page