Complément alimentaire fertilité

Compléments alimentaires pour augmenter la fertilité


Dans un couple, il est parfois délicat d’aborder les problèmes de fertilité lorsqu’il est question d’avoir des enfants. Vouloir enfanter est une question naturelle qui se pose un moment donné dans la vie d’un couple.

Avec les progrès de la science et la mise en avant des produits naturels, nous avons la capacité d’améliorer la fertilité des hommes et des femmes avec des compléments alimentaires.

Nous allons voir comment augmenter vos chances de grossesse naturellement grâce aux compléments.

Pourquoi avoir recours à des compléments alimentaires ?

Lorsqu’il s’agit d’augmenter la fertilité, nous avons deux choix : soit on choisit la voie médicale, soit on choisit la voie avec des compléments alimentaires naturels.

Ces derniers sont souvent moins d’effets secondaires indésirables que des médicaments chimiques.

Avant de savoir quelle voie emprunter, il faut connaître les causes de ce qui peut rendre stérile ou infertile.

Les causes de l’infertilité

Les causes d’une fertilité faible chez l’homme et la femme sont diverses.

Il existe des sources d’infertilité communes chez les deux sexes :

  • L’environnement comme des sources de chaleur trop importantes, les pesticides, les solvants et les perturbateurs endocriniens (phtalates) ;
  • Le stress a aussi un impact négatif quand on veut procréer ;
  • Une mauvaise alimentation. Le facteur alimentaire a un impact significatif sur la fertilité d’un individu. Que l’on soit trop gros ou, au contraire, trop maigre, on peut éprouver des difficultés à avoir un bébé.

Par ailleurs, on peut distinguer des causes d’infertilité distinctes entre l’homme et la femme étant donné que nos organes reproducteurs ne fonctionnent pas de la même manière.

Les origines de l’infertilité chez l’homme

  • Les traumatismes répétés au niveau des testicules avec certaines pratiques comme le VTT et le cheval ;
  • Les conduits génitaux qui sont obstrués ;
  • Une insuffisance testiculaire ;
  • Un sperme altéré pour diverses raisons ;
  • Des problèmes d’éjaculation à cause d’un déséquilibre musculaire. Une mauvaise alimentation réduit aussi la mobilité du sperme ;
  • Certaines maladies notamment de la prostate.

Les sources de stérilité chez la femme

  • L’âge. Passé un certain âge, le nombre d’ovules chute. Il devient alors plus difficile pour la femme d’engendrer un enfant. Entre 30 et 40 ans, la femme n’a que 12 % de ses ovules et après 40 ans, il ne lui en reste plus que 3 %. Autant dire qu’il sera difficile d’avoir un bébé passé un certain âge ;
  • Des maladies ou anomalies de l’organe génital féminin comme l’endométriose, le syndrome des ovaires polykystiques ou encore une insuffisance ovarienne ;
  • Des problèmes d’hormones peuvent causer des difficultés pour engendrer un bébé ;
  • Une obstruction ou une lésion des trompes de Fallope ;
  • Une insuffisance ovarienne que l’on appelle à tort « ménopause précoce » à la suite d’aménorrhées (absences de règles) pendant une longue période ; 
  • Des problèmes d’ovulation ;
  • Un corps trop maigre ou trop sportif empêche aussi d’ovuler correctement. En effet, la femme a besoin d’un bon rapport muscle/graisse. C’est une des raisons pour laquelle on observe souvent des problèmes de fertilité chez les sportives de haut niveau.

Bien que l’on puisse estimer à 80 % si les problèmes de fertilité proviennent du père, de la mère ou des deux, il y a toujours 20 % de risques de ne pas connaître la raison.

Les avantages des produits naturels qui rendent fertile

Prendre des compléments alimentaires pour augmenter sa fertilité est une solution naturelle et saine qui vous permettra d’avoir un enfant dans les meilleures conditions.

Par ailleurs, ils permettront aussi de bénéficier de tous les bienfaits associés à leurs principes actifs.

Les principes actifs utilisés dans les compléments alimentaires pour la fertilité

Toujours dans l’intention de vous guider et de vous informer au mieux dans votre démarche, nous avons sélectionné les meilleurs compléments alimentaires pour la fertilité en distinguant ceux qui sont bons pour les hommes et ceux qui sont bons pour les femmes.

Les meilleurs principes actifs pour femme

Depuis les années 1970, la moyenne d’âge pendant laquelle les femmes donnent leur premier enfant s’élève.

Cette observation s’inscrit dans une volonté de trouver un partenaire stable et une situation stable. Ce qui est, en soi, est tout à fait raisonné.

Cependant, après 30 ans, il est beaucoup moins facile pour une d’enfanter. Avoir recours à des compléments alimentaires sera alors une solution de choix pour booster la fertilité. Voici une liste des meilleurs compléments pour femme.

➜ L’acide folique agit sur le développement de l’embryon

L’acide folique ou vitamine B9 joue directement un rôle sur le développement de l’embryon.

Des recherches ont été menées pour mettre en rapport acide folique et fertilité.

Les savants responsables de cette étude terminent l’étude en soulignant qu’une supplémentation quotidienne en acide folique avant et pendant la grossesse peut prévenir des anomalies congénitales. Par ailleurs, elle améliore les chances d’obtenir et de maintenir la grossesse.

On conseille de commencer la supplémentation en acide folique deux mois avant la grossesse.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30196938

➜ La vitamine D augmente les chances de grossesse

Des analyses scientifiques ont remarqué que les couples dans les pays scandinaves (Norvège, Suède, Finlande) avaient plus de mal à procréer à cause du manque de lumière et de soleil.

La raison à cela : une carence en vitamine D.

En effet, selon cette étude, une trop faible quantité de vitamine D réduit les chances de grossesse.

D’après les statistiques, la moitié des Français ont une carence en vitamine D.

Si vous avez un problème dans le processus de fertilisation, il se pourrait que votre problème vienne de là. Par conséquent, si vous résidez dans un lieu pauvre en lumière ou si vous souhaitez enfanter en hiver, nous vous recommandons de prendre de la vitamine D.

Cette dernière permet aussi de réduire le stress et la dépression saisonnière. N’oublions pas que l’anxiété diminue les chances d’avoir un bébé.

Cette vitamine aura donc un double effet positif sur la fertilité.

➜ Les antioxydants favorisent la fertilité féminine

Le rôle principal des antioxydants est de lutter contre le stress oxydatif causé par les radicaux libres.

La vitamine C et la vitamine E constituent deux antioxydants indispensables pour augmenter ses chances de grossesse.

La vitamine C ou acide ascorbique jouera un rôle sur les hormones féminines. Il permet de maintenir un cycle menstruel de qualité et d’améliorer la santé des ovules.

Quant à la vitamine E, elle créera un environnement plus sain afin d’éviter la mort prématurée des spermatozoïdes.

➜ Les oméga-3 pour la qualité des ovules

Une étude menée chez des souris par le Dr Malgorzata Skaznik-Wikiel a prouvé qu’une consommation d’oméga-3 bonifiait les ovules.

En se penchant de plus près, ils ont pu ainsi remarquer que le groupe de souris femelles qui ont consommé des oméga-3 a augmenté la quantité, mais aussi la qualité de leurs ovules.

Les chercheurs ont donc conclu que le DHA (un des trois oméga-3 nécessaires pour être en bonne santé) permet d’augmenter les chances de grossesse.

http://time.com/4535182/how-omega-3-fats-may-improve-fertility/


Les meilleurs principes actifs pour homme

Chez l’homme, l’infertilité a lieu plus tard quand elle n’est pas causée par des facteurs environnementaux.

Seulement, la présence de polluants, de perturbateurs endocriniens ou de fortes sources de chaleurs impactent de plus en plus la fertilité du sexe masculin.

C’est pour cette raison qu’il est important de choisir les bons compléments alimentaires pour résoudre ce problème.

➜ Le zinc fortifie la spermatogenèse

Le zinc améliore la fertilité masculine.

Lorsque l’homme éjacule, il perd du zinc. Cet oligo-élément est primordial dans la spermatogenèse (le processus de production des spermatozoïdes).

Le zinc va agir sur une hormone masculine importante pour la fertilité : la testostérone. C’est cette hormone qui influencera la maturation des spermatozoïdes dans les testicules.

Une cure de zinc vous permettra alors de produire un sperme de meilleure qualité susceptible d’augmenter vos chances de procréer.

➜ Les vitamines essentielles pour la fertilité masculine

Pour être tout à fait clair, il serait maladroit de dire que telle ou telle vitamine est à privilégier pour notre santé de façon globale.

Seulement, en ce qui concerne la fertilité masculine, certaines sont à privilégier :

  • La vitamine E protégera les spermatozoïdes et améliorera la mobilité du sperme grâce à ses antioxydants. Une étude canadienne a prouvé qu’une supplémentation en vitamine E et sélénium (un oligo-élément antioxydant) avait doublé la quantité de spermatozoïdes des participants à l’expérience ;
  • La vitamine D apportera un sperme de meilleure qualité ;
  • Tout comme la vitamine E, la vitamine C agira sur la mobilité des spermatozoïdes de manière positive. Une étude de 2006 a prouvé que les hommes souffrant d’obésité qui font une cure de vitamine C avaient un sperme de meilleure qualité et une meilleure mobilité.

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2090598X1730147X

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27085565

➜ Les oméga-3 rendent plus fertile

Les oméga-3 participent à la production d’acide gras. D’un point de vue sanitaire global, ils excellent pour améliorer la santé de notre cerveau et de notre cœur.

Mais ce n’est pas tout !

Dans une étude scientifique, des chercheurs ont analysé des souris dont on avait coupé toute apport en acide docosahexaénoïque ou DHA. Après observations, il s’est avéré que les souris étaient infertiles.

En creusant un peu plus dans l’étude, les scientifiques ont décidé de donner du DHA aux souris en déficit.

Le résultat : elles sont redevenues fertiles.

En France, nous consommons trop peu d’acide gras de ce genre à cause de notre culture et notre alimentation. Nous ne mangeons pas assez de poissons gras. L’idéal serait de réduire la consommation en oméga-6 et d’augmenter la quantité d’oméga-3 que nous absorbons.

https://www.eurekalert.org/pub_releases/2012-01/uoic-isl010912.php

Est-ce vraiment efficace ? Notre avis

Prendre des compléments alimentaires pour augmenter sa fertilité est efficace.

Les études sont nombreuses et attestent que les principes actifs cités ci-dessus jouent un rôle directement soit sur la production d’hormones, soit sur les ovules, soit sur le sperme.

Certains chercheurs conseillent même parfois de prendre des compléments alimentaires plutôt que de passer directement par de l’hormonothérapie.

Nos conseils pour une cure réussie

Avant de commencer de prendre les compléments alimentaires pour la fertilité, suivez nos conseils pour une cure réussie :

  • Pour booster votre fertilité, nous vous recommandons de faire votre cure de compléments alimentaires environ 1 ou 2 mois avant le moment où vous souhaitez procréer avec votre partenaire. Votre corps aura alors tout le temps d’assimiler les principes actifs nécessaires à une bonne fertilité ;
  • Vérifiez la qualité et la provenance du produit. Ici, la question est cruciale. Il serait dommage de consommer des compléments qui ne donnent aucun effet ou, pire, des effets délétères sur la santé. On recommande les produits d’origine européenne avec une bonne traçabilité ;
  • Ne pas aller au-delà des doses indiquées sur la boîte pour éviter le surdosage. En effet, à l’instar des médicaments, tout est question de quantité. Trop, c’est dangereux. Pas assez n’aura peu voire pas d’effet.
  • Ne prolongez pas la cure. En général, selon le produit, la cure ne dépasse pas trois mois.
  • Espacez les cures. Il est inutile d’insister trop si vous voyez que ça ne fonctionne pas ;
  • En cas de doute, consultez un professionnel de santé (médecin généraliste, gynécologue ou pharmacien).

Les autres solutions naturelles pour la fertilité

En complément de votre cure, nous vous conseillons d’intégrer ces conseils à votre quotidien. Ils maximiseront les effets des principes actifs qui boostent la fertilité.

  • Faites de l’exercice physique : cela aura pour effet de vous rendre plus résistant(e) au stress oxydatif et influera sur la production d’hormones ;
  • Arrêtez de fumer : on estime que fumer réduit de 15 % les chances de grossesse ;
  • Réduisez votre consommation d’alcool : consommé en trop grande quantité, il diminue les possibilités d’avoir un enfant. Il semblerait aussi que l’alcool affecte la conception du bébé ;
  • Surveillez votre alimentation. L’alimentation et la nutrition jouent un rôle clé dans la procréation. Veillez à vous nourrir de façon équilibrée, variée en mangeant à heure fixe. Ne lésinez pas sur les fruits et légumes. Ils sont une mine de bienfaits pour les organes reproducteurs de l’homme et de la femme ;
  • Une vie à 100 km/h agit sur notre stress. La question de l’infertilité au sein d’un couple est source d’inquiétudes et comme nous l’avons vu, le stress impacte la fertilité. Détendez-vous et essayez de lâcher-prise en faisant des exercices de relaxation, de méditation, de la respiration ou encore du yoga. Cela sera nécessairement positif sur votre couple et votre envie de faire des enfants.

Vouloir procréer est un sujet que l’on ne peut pas prendre à la légère.

Dans cet objectif, si vous voulez maximiser vos chances d’avoir un enfant, il est indispensable d’intégrer un rythme de vie sain en y intégrant des compléments alimentaires qui vont booster la fertilité de l’homme et de la femme.

Retour haut de page