Complément alimentaire Ashwagandha

Pourquoi faire une cure d'ashwagandha en gélules ?


Originaire d’Inde, il est l’une des plantes phares de la médecine traditionnelle ayurvédique. Depuis + de 3000 ans, l’ashwagandha est utilisé pour favoriser le sommeil, calmer le mental, tonifier l’organisme ou améliorer les fonctions sexuelles.

Aujourd’hui, l’ashwagandha est proposé sous forme de complément alimentaire, en poudre ou en gélules. Mais quels sont ses bienfaits sur l’organisme et comment le consommer ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur l’ashwagandha, une plante alliée du corps et de l’esprit.

Qu’est-ce que l’ashwagandha ?

L’ashwagandha a pour nom scientifique Withania somnifera et appartient à la grande famille des solanacées, comme la pomme de terre ou la tomate. L’ashwagandha prend la forme d’une plante herbacée pouvant atteindre 1,50 m de hauteur.

Il produit de petites fleurs vert-jaune qui donnent naissance à des baies rouges écarlates, enveloppées d’un calice à la manière du physalis. Les feuilles de l’ashwagandha sont petites et vertes tandis que les branches sont recouvertes de poils duveteux.

L’ashwagandha est originaire d’Inde où il pousse essentiellement dans les régions désertiques. En effet, il ne craint pas la sécheresse et les conditions extrêmes. On retrouve également l’ashwagandha dans les zones arides d’Afrique, du Moyen-Orient, des États-Unis et même sur le pourtour méditerranéen (Espagne, Italie…).

Depuis plus de 3000 ans, l’ashwagandha fait partie intégrante de la médecine traditionnelle d’Inde : l’ayurvéda ou médecine ayurvédique. Si toutes les parties de la plante sont comestibles, ce sont les feuilles et les racines de l’ashwagandha qui renferment le plus d’actifs.

Dans la médecine ayurvédique, l’ashwagandha est considéré comme une plante « rasayana » : il régénère, rajeunit et fortifie l’organisme. Il est très apprécié pour son efficacité contre la perte de cheveux mais aussi pour ses vertus aphrodisiaques et son action tonifiante sur l’organisme. Le terme sanskrit « ashwagandha » signifie d’ailleurs « l’odeur du cheval » en référence à la force et à la vigueur de l’étalon…

Bienfaits

Les recherches scientifiques sur l’ashwagandha se sont multipliées au cours du XIXème siècle. Elles ont permis de mettre en évidence ses principes actifs, les withanolides, et de mieux comprendre son action sur l’organisme. L’ashwagandha est une plante « complète », capable d’agir à la fois sur le corps et sur l’esprit.

Voici ses principaux bienfaits (nous les détaillerons plus bas dans l'article) :

  • Calme le mental, réduit le stress et l’anxiété ;
  • Tonifie l’organisme, réduit la fatigue, apporte énergie et vitalité ;
  • Améliore les fonctions sexuelles ;
  • Renforce les fonctions cognitives ;
  • Réduit la glycémie et le taux de cholestérol.

Ainsi, il peut être utile de prendre l’ashwagandha :

  • Si vous souffrez d’anémie, de fatigue passagère ou chronique ;
  • Si vous êtes en convalescence ;
  • En cas de stress, d’anxiété, de dépression ou de troubles du sommeil ;
  • Si vous avez du diabète ou un taux de cholestérol élevé ;
  • En cas d’impuissance, d’infertilité ou de baisse de la libido ;
  • Pour favoriser l’activité intellectuelle et lutter contre la perte de mémoire.

Comment prendre de l’ashwagandha ?

Si l’ashwagandha a été un temps interdit en France, sa commercialisation est aujourd’hui parfaitement autorisée. En tant que complément alimentaire, l’ashwagandha est le plus souvent proposé en poudre ou en gélules.

L’ashwagandha en poudre

La poudre d’ashwagandha est obtenue après séchage et broyage des racines. Cette forme est intéressante parce qu’elle est pure et rapidement assimilée par l’organisme. Choisir la poudre est un bon moyen de profiter des bienfaits de l’ashwagandha.

La poudre d’ashwagandha doit être mélangée avec un liquide : eau, jus de fruits, lait végétal, smoothie… Elle a cependant un goût amer et légèrement âpre qui peut être désagréable.

L’ashwagandha en gélules

Les gélules ont l’avantage de ne pas retranscrire le goût de l’ashwagandha et d’être plus pratiques à prendre. Mais pour bénéficier des bienfaits de la plante, il est important qu’elles soient suffisamment titrées en withanolides (au moins 5 %).

Que vous optiez pour la poudre ou les gélules, choisissez de préférence de l’ashwagandha certifié bio.


Quelle marque choisir ?

C'est un point important car toutes les marques de compléments alimentaires ne se valent pas, loin de là. De façon global plus vous verrez de publicité pour un produit, plus vous devriez vous méfier. En effet pour proposer un bon rapport qualité / prix, un fabricant de qualité ne devrait pas pouvoir se permettre de dépenser un gros budget en marketing.

On conseille toujours de faire vos propres recherches. Nous pouvons vous recommander de vous renseigner sur la marque Nutripure (voir ici) qui propose un ashwagandha qualitatif selon nos recherches et les retours que nous avons eu.


Posologie

La posologie recommandée varie en fonction du type de complément alimentaire :

  • Ashwagandha en poudre : entre 3 et 6 g par jour en 2 prises, à mélanger dans un liquide.
  • Ashwagandha en gélules : 3 à 4 gélules par jour pour des gélules de 350 mg.

La prise d’ashwagandha peut se faire matin ou soir :

  • Une prise le matin apportera énergie et vitalité pour la journée ;
  • Consommé le soir, l’ashwagandha permet un sommeil profond et réparateur.

Pour une action plus en profondeur sur l’organisme, il peut être intéressant de prendre l’ashwagandha sous forme de cure d’un mois.

Dans quels cas prendre de la poudre ou gélules d’ashwagandha ?

Que ce soit pour retrouver de l’énergie, réduire le stress ou améliorer la qualité de votre sommeil, ne vous privez pas des bienfaits de l’ashwagandha.

Réduire le stress et l’anxiété

En tant que plante adaptogène, comme la maca du Pérou ou le ginseng, l’ashwagandha améliore la résistance de l’organisme face aux situations stressantes. Lorsque le corps reçoit trop de stress, les withanolides contenus dans l’ashwagandha régulent la production de cortisol qui n’est autre que l’hormone du stress (source).

Tonifier et fortifier l’organisme

L’ashwagandha est un puissant tonique qui apporte énergie et vitalité à l’organisme. C’est pourquoi sa consommation est intéressante chez les personnes fatiguées, fragiles ou convalescentes. L’ashwagandha est aussi très apprécié des sportifs (endurance, musculation…) car il renforce la masse musculaire, améliore l’endurance et réduit la fatigue (source).

Améliorer les fonctions sexuelles

L’ashwagandha est réputé pour être un tonique sexuel masculin et une plante aphrodisiaque. Cette propriété lui a d’ailleurs valu le surnom de « ginseng indien ». Les withanolides et les alcaloïdes de l’ashwagandha réduisent les troubles érectiles, augmentent le désir et le taux de testostérone (source).

Soutenir le système nerveux

Les principes actifs de l’ashwagandha sont de précieux alliés du système nerveux. En plus de calmer le mental et de réduire le stress et l’anxiété, ils améliorent les fonctions cognitives : attention, mémoire, raisonnement… L’ashwagandha fait aujourd’hui l’objet d’études et pourrait être une plante prometteuse pour ralentir les déficiences cognitives en cas de maladie d’Alzheimer.

Réduire la glycémie et le cholestérol

L’ashwagandha possède des effets hypoglycémiques et hypocholestérolémiques c’est-à-dire qu’il réduit la glycémie, le cholestérol et les triglycérides. En ce sens, il permet également de protéger le cœur et de prévenir les maladies cardiovasculaires.

Danger, contre-indications ou effets secondaires

L’ashwagandha est une plante sûre, le plus souvent bien tolérée par l’organisme. Sa consommation est toutefois déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes souffrants d’ulcère à l’estomac, de troubles de la thyroïde ou de maladie auto-immune.

L’ashwagandha peut également interagir avec certains médicaments contre le diabète, l’hypertension, les anticoagulants ou les médicaments à base d’hormones thyroïdiennes.

Sa consommation peut provoquer des effets secondaires tels que des troubles digestifs ou de la somnolence. Aux doses recommandées, l’ashwagandha ne présente pas de danger pour le foie. Il exerce même un effet hépato-protecteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page