Boswellia serrata

Faut-il se complémenter avec du Boswellia serrata ?


En ayurvéda et en médecine chinoise, elle est recommandée pour traiter les maladies inflammatoires… mais pas seulement ! Le boswellia est aussi bénéfique pour le système immunitaire, la sphère digestive et les poumons.

Le boswellia serrata est une plante phare de la phytothérapie qui mérite d’être davantage connu. Voici un tour d’horizon des principaux bienfaits du boswellia, un arbre vénéré et utilisé depuis plus de 4000 ans.

Le boswellia serrata est un arbre originaire d’Inde qui produit une précieuse résine. Grâce aux actifs qu’elle contient, la résine de boswellia est l’un des plus puissants anti-inflammatoires naturels.

Qu’est-ce que le boswellia serrata ?

Le boswellia serrata appartient au genre Boswellia qui regroupe plusieurs espèces d’arbres et d’arbustes poussant essentiellement en Afrique ou en Asie. Parce qu’ils produisent une résine aromatique, ces arbres sont exploités pour la production d’encens. C’est aussi le cas du boswellia serrata, ce qui lui a d’ailleurs valu le surnom d’« arbre à encens ».

En automne, la résine de boswellia est récoltée directement dans le tronc de l’arbre grâce à de légères incisions. Elle sèche ensuite au contact de l’air puis durcit afin de prendre sa forme définitive. Aujourd’hui, l’Oman, pays au sud de la péninsule d’Arabie, est le principal producteur d’encens issu du boswellia serrata.

La résine de boswellia est utilisée à des fins spirituelles et médicinales. En plus de son odeur douce et boisée, elle apaise, favorise la méditation, est propice à la prière et purifie l’atmosphère. Les recherches des scientifiques ont largement contribué à la consommation de boswellia en tant que complément alimentaire. En phytothérapie, il est notamment reconnu pour son action anti-inflammatoire et analgésique.

Les propriétés du boswellia sont en grande partie dues à la présence d’acides boswelliques, des substances naturelles capables de réduire l’inflammation. Ces acides sont également présents dans la racine du boswellia mais en moindre quantité.

Aujourd’hui, la demande mondiale en boswellia ne cesse de croître. Il est le plus souvent proposé en complément alimentaire, sous forme de gélules composées d’extrait de résine ou de racine de boswellia.

Les différentes recherches consacrées au boswellia ont permis de mettre en évidence ses principaux bienfaits sur l’organisme et de mieux comprendre son mode d’action.

boswellia serrata

Bienfaits

Les acides boswelliques du boswellia serrata sont responsables de la plupart de ses vertus et notamment de son action anti-inflammatoire. L’acide acétyl-11-céto-β-boswellique ou AKBA est la composante principale des acides boswelliques. Mais le boswellia contient aussi des antioxydants, des polysaccharides et une grande quantité d’huiles essentielles. Cette composition fournit au boswellia de nombreuses vertus.

Voici ses principaux bienfaits :

  • Réduit l’inflammation ;
  • Soulage la douleur ;
  • Améliore la vitesse de récupération ;
  • Purifie l’organisme en profondeur ;
  • Soutient le bon fonctionnement du système digestif ;
  • Renforce le système immunitaire ;
  • Combat l’asthme.

Ainsi, il peut être utile de prendre du boswellia :

  • en cas de maladies inflammatoires ;
  • pour soulager les douleurs rhumatismales, articulaires et arthritiques ;
  • en cas de maladies inflammatoires intestinales (maladie de Crohn, syndrome de l’intestin irritable…) ;
  • pour soulager les troubles digestifs ;
  • pour améliorer les symptômes de l’asthme et des affections des voies respiratoires ;
  • pour nettoyer l’organisme et éliminer les toxines.

Comment prendre le boswellia serrata ?

Le boswellia serrata se présente soit en poudre soit en gélules. Ce sont les 2 formes que vous trouverez le plus facilement et qui sont le plus susceptibles de donner des résultats.

Le boswellia en poudre

La poudre de boswellia est un extrait de poudre de résine. Il est aussi possible de trouver de la poudre obtenue à partir de la racine de boswellia. Nous vous conseillons plutôt de privilégier celle issue de la résine car elle contient davantage d’acides boswelliques. Choisissez de préférence une poudre 100 % pure, certifiée biologique et titrée à 65 % d’acides boswelliques minimum.

La poudre de boswellia se mélange dans les boissons mais possède un goût assez amer.

Le boswellia en gélules

Les gélules ou comprimés de boswellia peuvent contenir de l’extrait sec de résine ou de racine. Choisir ce format est une bonne façon d’éviter le goût désagréable du boswellia en poudre. De plus, c’est une forme qui se trouve facilement en magasin ou sur Internet.

Là encore, veillez à ce que les gélules soient suffisamment titrées en acides boswelliques (65 % minimum). Par exemple, une gélule de 200 mg d’extrait sec de boswellia doit contenir au moins 130 mg d’acides boswelliques.

boswellia en gelules

Posologie

Même si le boswellia est généralement bien supporté par l’organisme, il est important de respecter les doses indiquées par le fabricant. Généralement, on recommande les posologies suivantes :

  • Boswellia en poudre : 1 cuillère à café rase par jour.
  • Boswellia en gélules : 6 par jour pour des gélules de 200 mg.

Les gélules ou comprimés de boswellia doivent se prendre en plusieurs fois au cours de la journée.

Les prises longues de 2 à 3 mois agissent en profondeur pour purifier l’organisme et renforcer le système immunitaire. Elles permettent également de soulager les douleurs chroniques.

Le boswellia s’associe bien avec d’autres plantes anti-inflammatoires comme le curcuma ou l’harpagophytum.


Dans quels cas prendre de la poudre ou gélules de boswellia serrata ?

Le boswellia serrata possède un large champ d’action. S’il est surtout connu pour réduire l’inflammation et soulager la douleur, on sait plus rarement qu’il peut traiter l’asthme ou les troubles digestifs. Il serait dommage de passer à côté de ces vertus…

Réduit l’inflammation

Grâce aux acides boswelliques qu’il contient, le boswellia agit directement sur la source de l’inflammation et réduit la réponse inflammatoire. Pour cela, l’acide acétyl-11-céto-β-boswellique ou AKBA inhibe la production de certaines enzymes inflammatoires et stoppe l’action des médiateurs de l’inflammation. Le boswellia est l’un des rares remèdes naturels à avoir une telle action sur le processus inflammatoire.

Le boswellia serrata peut être d’une aide précieuse pour réduire l’inflammation liée à l’arthrose, à l’arthrite, à des maladies inflammatoires intestinales ou à des affections des voies respiratoires (source).

Soulage les douleurs

En plus de réduire l’inflammation, le boswellia agit également sur les douleurs qu’elle occasionne. Les acides boswelliques exercent un effet analgésique au niveau des articulations et des muscles enflammés. Elles améliorent les différents symptômes liés aux douleurs inflammatoires : gonflement, rougeurs, chaleur… Le boswellia se montre particulièrement efficace pour soulager la douleur en cas d’arthrose du genou (source).

Dans le même temps, le boswellia améliore la vitesse de récupération, notamment en cas de fractures ou de blessures.

Traite les affections des voies respiratoires

Grâce à son action anti-inflammatoire, le boswellia est aussi capable de traiter certaines affections des voies respiratoires comme l’asthme. Il réduit l’inflammation des bronches et facilite la respiration (source).

Le boswellia est aussi intéressant pour soigner les maladies respiratoires d’origine virale ou bactérienne : bronchites, laryngites…

Soulage les troubles digestifs

Le boswellia est réputé pour soulager les troubles digestifs légers, la diarrhée, les brûlures d’estomac ou les remontées acides. Mais sa puissante action anti-inflammatoire permet également de soulager des maladies intestinales plus sérieuses comme la maladie de Crohn (maladie inflammatoire chronique de l’intestin), le syndrome de l’intestin irritable ou encore la colite ulcéreuse (source).

Élimine les toxines

Le boswellia est un grand purifiant de l’organisme. Il élimine efficacement les toxines, polluants et métaux lourds accumulés dans l’organisme. Son action détoxifiante cible essentiellement les poumons, les reins et les intestins.

Danger, contre-indications ou effets secondaires

La consommation de boswellia est déconseillée aux jeunes enfants, aux femmes enceintes et allaitantes. Si vous êtes sous traitement médicamenteux et si vous prenez des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), demandez conseil à votre médecin avant de consommer du boswellia.

Les effets secondaires du boswellia sont généralement bénins. Il peut s’agir de réactions cutanées, de légers troubles gastro-intestinaux ou d’une augmentation de la quantité d’urine.

Boswellia serrata et prise de poids

Quelques mots sur le Boswellia serrata pour grossir, puisque beaucoup se posent la question. Non, ce n'est pas une plante pour aider à la prise de poids ! Pour cela dirigez vous plutôt faire des compléments alimentaires pour grossir type whey ou gainer, ou le fenugrec.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page