Complément alimentaire alcalinisant

Compléments alimentaires alcalinisants


Notre bonne santé se traduit par le bon équilibre acido-basique de notre organisme.

Il est important de préserver le PH de notre corps a un niveau stable, ni trop acide, ni trop alcalin. Cependant, sous l’effet de notre mode de vie, notre PH est souvent trop acide, ce qui entraine différentes problématiques de santé.

Il existe des compléments alimentaires qui ont un pouvoir alcalinisant. Voyons leur principes d’action et la façon de les utiliser au mieux.

L’équilibre acido- basique : l’essentiel à comprendre 

Un taux d'acidité élevé, ce que l’on appelle acidose a un effet négatif sur tous les systèmes et plus particulièrement sur les systèmes digestif, intestinal, circulatoire, respiratoire et immunitaire.

L’acidité de notre corps est synonyme d’un état inflammatoire et d’un vieillissement prématuré des cellules. On sait aussi maintenant que l’acidose chronique est un facteur favorisant la cancérisation des tissus.

Voyons les effets de l’état acide de notre PH sanguin :

  • Au niveau intestinal, des perturbations de la flore ou microbiote
  • Au niveau cutané : mycoses, sécheresse
  • Au niveau cardiovasculaire : hypertension, durcissement des artères
  • Au niveau osseux et musculaire : fonte musculaire, raideurs et ostéoporose.
  • Au niveau rénal : multiplication des calculs
  • Une prise de poids, notamment au niveau abdominal.

L’organisme met en place des systèmes tampons pour sauvegarder un PH équilibré, cependant quand cela ne suffit plus (sous l’effet d’un épuisement du rein) et que la fuite minérale est trop importante il faut se complémenter.

Comment mesurer l’acidose ?

Tout simplement en mesurant votre PH urinaire.

Des bandelettes sont commercialisées à cet effet ; vous devez les imprégner d’urine et observer le résultat. La bandelette prendra une couleur différente selon votre état d’acidité.

Les compléments alimentaires pour alcaliniser l’organisme

Alcaliniser notre organisme par des compléments alimentaires c’est lui apporter des minéraux fondamentaux que sont

  • le zinc, 
  • le potassium,
  • le calcium,
  • le magnésium,
  • le sodium.

Dans des proportions équilibrées.

Ces minéraux doivent être utilisés sous une forme particulière, à savoir des citrates ou sels plus assimilables par l’organisme que les bicarbonates.

Conseils pour une cure alcaline réussie

Se complémenter en minéraux alcalinisants n’est pas un acte anodin ; il faut se faire conseiller par un professionnel qui vous accompagnera au mieux selon votre état de santé et vos caractéristiques.

En effet, vous pouvez présenter des contre-indications à la prise de ce type de compléments, notamment quand vous prenez déjà certains médicaments.

Un effet de synergie reconnu

Prendre des compléments alimentaires pour un effet alcalinisant doit se faire en synergie, c’est-à-dire en association. En effet les 5 principaux sels utilisés :  zinc, sodium, potassium, magnésium et calcium travaillent ensemble pour un meilleur effet.

Il existe des combinaisons de sels ou citrates, prêtes à l’emploi, produites par divers laboratoires. Il faut donner préférence à ce mode de  présentation.

La durée d’une cure

Une cure réussie et donc efficace doit durer plusieurs semaines, un mois est une bonne moyenne. En effet l’acidose se combat dans la durée.

 Par ailleurs plusieurs cures par an sont conseillées, trois fois dans l’année est un minimum.

Pour finir, il est intéressant d’associer les citrates de minéraux à certaines vitamines telles que celles du groupe C ou D qui augmentent l’efficacité des sels.

D’autres méthodes pour alcaliniser l’organisme

Se complémenter est la solution quand l’acidose est profonde et durable.

Cependant avant d’en arriver là, on peut combattre efficacement une acidification de l’organisme par d’autres moyens.

L’alimentation 

  • L’alimentation est le moyen le plus efficace d’agir sur l’équilibre acido-basique de notre organisme.
  • Notre alimentation a un pouvoir acidifiant ou alcalinisant selon ce que nous mangeons.
  • Tout se passe au niveau intestinal lors de la digestion, où des acides ou des sels vont se multiplier selon ce que vous avez consommé.

Globalement retenez que :

Les végétaux (légumes et fruits) sont alcalins

  • Les céréales blanches (raffinées) sont acidifiantes, les céréales complètes plutôt alcalines
  • Les protéines animales (viande, poisson, œuf, laitages) sont acidifiantes
  • Tous les produits transformés sont acidifiants.
  • Le sucre est un grand acidifiant de l’organisme.

L’indice PRAL est un indice attribué aux aliments en fonction de leur apport acide ou basique au métabolisme de l’organisme, il est calculé pour 100gr d’aliment consommé.

Vous le trouverez sur différents sites INTERNET.

  • PRAL positif (>0) : l’aliment a un effet acidifiant sur l’organisme
  • PRAL négatif (<0) : l’aliment a un effet alcalinisant
  • PRAL égal à 0 : l’aliment est neutre, sans influence sur l’équilibre acide-base.

Dans votre assiette vous devez retrouver 65 % d’aliments alcalins au moins pour compenser l’effet acidifiant négatif des autres produits consommés.

Buvez de l’eau ! L’hydratation est importante pour combattre l’acidité.

Usez et abusez des herbes folles et épices dans votre cuisine ! ils ont de grandes vertus alcalines

Enfin, ne confondez pas goût acide et pouvoir acidifiant : le citron très acide au goût est un excellent fruit au pouvoir alcalin. Bu chaque matin avec de l’eau tiède à jeûn, il chasse les acides déposés dans l’organisme la nuit.

L’activité physique 

Faire du sport, bouger, transpirer combat efficacement les acides du corps.

Les poumons en expulsant le CO2 expulsent les acides volatiles de l’organisme.

D’autres techniques corporelles telles que le sauna sont excellentes, transpirer régulièrement est un bon moyen de chasser toxines et acides déposés dans les tissus.

Prenez l’air, respirez ! c’est important pour votre équilibre acido- basique.

Lutte contre le stress ! 

Le stress a un effet acidifiant sur nos cellules, cela peut vous paraitre étrange mais néanmoins vrai.

Il est donc primordial de trouver un équilibre nerveux.

 L’activation du système sympathique provoque un excès d’acidité qui va elle-même favoriser la sécrétion des hormones du stress (adrénaline et cortisol). Vous le voyez c’est un cercle vicieux dont on doit sortir en adoptant une bonne hygiène de vie.

Méditer, s’accorder du temps libre, prendre le temps sont donc des habitudes importantes à développer pour un bon équilibre et une bonne santé.

Retrouver un équilibre acido basique est donc un combat de chaque jour !

Retour haut de page