Complément alimentaire Moringa

Pourquoi faire une cure de moringa en gélules ?


Si le moringa est surnommé « l’arbre miracle », c’est parce qu’il possède d’exceptionnelles vertus. Ses feuilles, très riches en nutriments et en composés actifs, sont utilisées depuis des siècles dans les médecines traditionnelles.

Le moringa fait partie des plantes les plus riches en antioxydants et en vitamine A. Ainsi, le moringa apporte 4 fois plus de vitamine A que la carotte !

Les maladies guéries par le moringa sont tellement nombreuses qu’il est considéré comme une plante miraculeuse. Diabète, hypertension artérielle, cancer, constipation ou encore obésité, le moringa soigne une multitude de maux. Ce qui fait de lui un précieux allié pour l’organisme…

Qu’est-ce que le moringa ?

Le moringa a pour nom scientifique Moringa oleifera. Cet arbre originaire d’Inde pousse essentiellement dans les régions tropicales dont il apprécie l’atmosphère humide et le sol limoneux. Ainsi, on retrouve le moringa au Sri-Lanka, en Thaïlande, en Amérique centrale et dans certains pays d’Afrique.

Résistant et capable de s’adapter à de nombreuses situations, le moringa présente un développement très rapide. En quelques années, il peut atteindre plus de 10 m de haut ! C’est pourquoi le moringa est utilisé pour le reboisement de zones déforestées. Mais ce n’est pas là le seul atout de cet arbre…

La racine, les gousses, les graines, les fleurs et les feuilles du moringa ont un intérêt. Entre avril et juin, l’arbre se pare de nombreuses fleurs odorantes. En plus d’attirer les abeilles, les fleurs du moringa sont comestibles et utilisées en cuisine. Elles laissent ensuite place à des gousses qui renferment de nombreuses graines. C’est à partir de ces graines qu’est obtenue la fameuse huile de moringa bénéfique pour la peau et les cheveux.

En phytothérapie, ce sont surtout les feuilles plumeuses du moringa qui sont intéressantes. Elles présentent une forte teneur en vitamines, en protéines, en acides aminés, en minéraux et oligo-éléments. Les feuilles du moringa sont traditionnellement consommées comme de la salade ou des épinards. Mais aujourd’hui, elles servent principalement à la fabrication de compléments alimentaires en poudre ou en gélules.

L’extrait de feuilles de moringa est très étudié. Le moringa est avant tout consommé pour sa capacité à soigner l’hypertension et le diabète.

Bienfaits

Les feuilles du moringa présentent une composition exceptionnelle qui explique ses bienfaits sur l’organisme. Elles renferment une quantité importante de protéines, de calcium, de potassium mais surtout de vitamines B, C, A et E. Sans compter la présence de nombreux antioxydants et de 18 acides aminés dont les 9 essentiels à l’organisme. Voilà pourquoi le moringa est considéré comme une plante miraculeuse !

Voici ses principaux bienfaits :

  • Tonifie l’organisme ;
  • Réduit la tension artérielle ;
  • Est très nourrissant ;
  • Réduit l’inflammation ;
  • Régule la glycémie ;
  • Réduit le taux de cholestérol ;
  • Peut aider à prévenir et à traiter le cancer ;
  • Soulage les troubles digestifs ;
  • Accompagne la perte de poids
  • Améliore la beauté de la peau et des cheveux.

Ainsi, il peut être utile de prendre du moringa :

  • Pour réduire la fatigue et booster l’organisme ;
  • En cas d’hypertension artérielle ;
  • En cas de diabète ;
  • En cas de maladies inflammatoires ;
  • En prévention ou en traitement adjuvant du cancer ;
  • Pour soulager les troubles digestifs ;
  • Pour perdre du poids.

Comment prendre le moringa ?

L’extrait de feuilles de moringa oleifera est le plus souvent proposé en poudre ou en gélules. Ces 2 formes sont intéressantes pour profiter des bienfaits de cet « arbre miracle ».

Le moringa en poudre

Après récolte et séchage, les feuilles du moringa sont broyées pour obtenir une poudre très fine à la jolie couleur verte. Cette poudre peut servir à la fabrication de gélules ou être proposée telle quelle. Elle se trouve facilement en magasin ou sur Internet et peut s’utiliser de différentes façons.

Généralement, la poudre de moringa se mélange à une boisson (eau, jus de fruits, lait, thé, smoothie…) ou se saupoudre sur n’importe quel plat. Elle possède un goût semblable à celui des épinards ou du cresson. La poudre de moringa ne sera donc pas forcément appréciée de tous…

Nous vous conseillons de choisir une poudre 100 % pure, certifiée biologique et issue des feuilles et non des racines du moringa (qui n’ont pas les mêmes propriétés).

Le moringa en gélules

Les gélules contiennent de la poudre de moringa. Elles ont l’avantage de ne pas avoir de goût et d’être plus faciles à prendre. Idéalement, les gélules ne doivent contenir que de la poudre de moringa, être sans additifs et sans conservateurs. Elles doivent aussi être suffisamment titrées en vitamine C et en protéines.

Posologie

Si les doses et la durée de la prise sont respectés, le moringa ne présente aucune toxicité et est bien supporté par l’organisme. Généralement, on recommande les posologies suivantes :

  • Moringa en poudre : 1 à 2 cuillères à café par jour.
  • Moringa en gélules : 1 par jour pour des gélules de 400 mg.

Évitez de consommer du moringa en fin de journée car son action tonique peut provoquer des insomnies. Les prises se font de préférence le matin ou dans l’après-midi.

Une cure de moringa de 1 à 3 mois est intéressante pour renforcer le système immunitaire, stabiliser le taux de cholestérol, la tension artérielle et la glycémie sur le long terme.

Il est possible d’associer le moringa à d’autres plantes tonifiantes comme le camu-camu ou la spiruline.


Quelle marque choisir ?

Toutes les marques ne se valent pas, que ce soit en terme de qualité du produit, son origine, la quantité contenue dans chaque gélule, le fait que ce soit bio ou non... Sans parler des prix, avec la "tendance" des compléments alimentaires certains fabricants n'hésitent pas à gonfler leurs prix pour compenser de grosses campagnes publicitaires. Ce n'est que du marketing.

Nous vous conseillons donc de faire vos propres recherches, et sinon nous recommandons le moringa de chez Nutrimea (disponible ici). De fabrication 100% française, c'est un moringa bio et pur (pas d'ajout d’excipient ou de colorant) à un prix très correct. Les retours que nous avons eu dessus sont très positifs.


Dans quels cas prendre de la poudre ou gélules de moringa ?

Les maladies guéries par le moringa oleifera vont de l’hypertension artérielle au diabète en passant par les ulcères, les troubles rénaux, la dépression… Certaines études montrent également le potentiel du moringa en prévention ou en traitement adjuvant du cancer.

Fait baisser la pression artérielle

Le moringa fait partie des meilleures plantes pour lutter contre l’hypertension artérielle. Cette propriété est due à la présence de composés qui favorisent la santé des vaisseaux sanguins. En effet, rappelons que l’hypertension artérielle est provoquée par une pression élevée et constante au niveau des vaisseaux sanguins.

Les vitamines A, B et C contenues dans le moringa permettent de faire baisser la pression sanguine chez les personnes hypertensives. Elles agissent notamment au niveau de la production d’oxyde nitrique, une molécule essentielle à la circulation sanguine et à la vasodilatation (source).

L’action des vitamines est complétée par celle du potassium, présent en grande quantité dans les feuilles de moringa (1300 mg pour 100 g). Le potassium est l’un des minéraux les plus importants pour faire baisser la pression artérielle.

Réduit le mauvais cholestérol

De nombreuses études montrent que le moringa a un effet hypolipidémique c’est-à-dire qu’il favorise l’élimination du cholestérol en abaissant le taux de lipides dans le sang. Le moringa s’attaque notamment au cholestérol-LDL ou « mauvais cholestérol » qui se dépose sur les parois des artères et occasionne des problèmes cardiovasculaires. Dans le même temps, il abaisse le taux de triglycérides, des graisses qui augmentent le risque cardiovasculaire (source).

En ce sens, le moringa protège le cœur et soutient la santé cardiaque.

Régule la glycémie

Les isothiocyanates contenus dans les feuilles de moringa sont des composés actifs qui réduisent le niveau de sucre dans le sang ou glycémie. En plus de neutraliser les radicaux libres et d’être anti-cancéreux, les isothiocyanates ont un effet hypoglycémiant dans le cas d’un diabète de type II (source).

La vitamine C, les différentes vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B9) et le magnésium présents dans le moringa contribuent eux aussi à faire baisser la glycémie.

Soulage les troubles digestifs

Le moringa oleifera contient une multitude de composés bénéfiques pour soulager les troubles digestifs. Ses fibres, par exemple, sont idéales pour favoriser la digestion et lutter contre la constipation. Le moringa présente également une forte teneur en calcium (bien plus que dans le lait) qui participe à l’activation de certaines enzymes digestives et au contrôle du poids.

Aide à perdre du poids

Les feuilles de moringa ont la particularité de contenir une substance naturelle qui favorise la perte de poids : l’acide chlorogénique. Présente dans de nombreuses plantes, elle est antioxydante, anti-dépressive et antidiabétique. Mais, dans le cadre d’un régime, l’acide chlorogénique permet surtout de diminuer l’absorption du glucose et de réduire le stockage des graisses dans le corps.

Le moringa est aussi faible en matières grasses mais est très nutritif et a un effet coupe-faim. Il limite ainsi les potentielles carences nutritionnelles qui peuvent apparaître lors d’un régime.

Danger, contre-indications ou effets secondaires

La consommation de moringa est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes. Les personnes souffrant d’hypoglycémie ou sous traitement médicamenteux doivent demander conseil à leur médecin avant de consommer du moringa.

Les effets secondaires les plus souvent rapportés sont de la diarrhée, des brûlures d’estomac et des démangeaisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page