Complément alimentaire sommeil

Compléments alimentaires pour le sommeil


Nous passons 1/3 de notre vie à dormir, le sommeil est un élément fondamental de notre bonne santé.

De plus en plus de personnes de tous âges dorment mal, victimes d’un sommeil de mauvaise qualité, non réparateur, ce qui a de lourdes conséquences sur leur état de santé à long terme.

Les compléments alimentaires présentent un intérêt évident sur la qualité de notre sommeil et se montrent une alternative aux traitements traditionnels médicamenteux.

Un bon sommeil c’est quoi ?

Pendant nos phases d’endormissement, notre corps est en phase de récupération ; ce qui lui est nécessaire pour bien fonctionner au niveau physique et nerveux.

Pour remplir son rôle le sommeil doit être réparateur et présenter certaines qualités :

  • Une phase d’endormissement rapide qui n’excède pas 15 à 30 minutes.
  • Ne pas avoir un sommeil haché par de multiples réveils dans la nuit.
  • S’éveiller le matin facilement et en forme.

Les causes du mauvais sommeil, mal de plus en plus fréquent chez les sujets de tous âges, sont multiples, en partie dues à notre mode de vie :

  • Une alimentation inadaptée, trop lourde, qui demande trop d’efforts à notre système digestif. La consommation d’excitants tels que café et thé.
  • De mauvaises habitudes de vie, se coucher trop tard, regarder des écrans trop tardivement
  • Et surtout des perturbations nerveuses, le stress, le surmenage ou la dépression.

Les compléments alimentaires et le sommeil : quel intérêt ?

4 millions de personnes en France ont recours aux traitements médicamenteux pour dormir, le principal revers de cette consommation de somnifères est l’accoutumance qu’ils provoquent sans toutefois agir sur les causes réelles sous- jacentes de l’insomnie ; par ailleurs des effets secondaires inconfortables ou même dangereux sont possibles à la prise de ces produits.

Les compléments alimentaires vont agir principalement sur les causes nerveuses du mauvais sommeil et des insomnies. Ils vont permettre un rééquilibrage naturel, de fond qui favorisera un retour à un repos réparateur.

Ces traitements font appel à des principes actifs naturels qui régulent l’organisme à plusieurs niveaux.

Les grands principes actifs des traitements naturels pour le sommeil

Pour lutter contre les troubles du sommeil plusieurs principes actifs interviennent :

Des plantes qui agissent le système nerveux

Un certain nombre de plantes ont des vertus sédatives et relaxantes naturelles

  • La valériane officinale
  • La passiflore
  • Le tilleul

Ces 3 plantes ont des vertus hypnotiques, qui favorisent l’endormissement et luttent contre les troubles du sommeil. Elles présentent aussi des bienfaits contre les états d’anxiété, de stress et d’agitation qui sont néfastes à un endormissement rapide et un sommeil réparateur.

On peut y ajouter la lavande, la fleur d’oranger et la camomille qui elles aussi présentent des vertus apaisantes.

Des micro -nutriments (vitamines, minéraux, acides aminés)

Notre cerveau, notre système nerveux ont besoin de nutriments pour bien fonctionner.

Ces nutriments vont garantir l’équilibre chimique du cerveau et la synthèse des neuromédiateurs qui sont des substances présentes dans notre sphère cérébrale, indispensables à son bon fonctionnement.

  • Lez vitamines B sont primordiales pour la qualité de notre système nerveux et notre sommeil.  Vitamines B3, B5, B6, B9, B 12 sont essentielles car permettent une bonne synthèse de la sérotonine, le neuromédiateur du sommeil.
  • La vitamine D qui participe au maintien de l’équilibre nerveux, a un rôle positif dans le sommeil car elle en améliore la profondeur.
  • Les minéraux comme magnésium, potassium, zinc et fer participent aussi à la fabrication de la sérotonine.
  • Les acides aminés au premier rang desquels le tryptophane qui favorise lui aussi la synthèse de la sérotonine.

Des hormones 

  • La plus connues des hormones ayant un lien direct avec le sommeil est la mélatonine.
  • Cette substance est secrétée par la glande pinéale située dans notre cerveau et agit directement sur le déclenchement du sommeil. Notre production de mélatonine accroit avec l’obscurité et retombe dans la journée.

On trouve des compléments alimentaires à base de mélatonine pure. Il faut être prudent dans leur utilisation. Cette hormone aura un intérêt dans le cas de troubles du rythme de sommeil (liés au travail posté, aux décalages horaires par exemple) ou de réveils trop précoces (chez les personnes vieillissantes surtout). 

Dans le cas de problèmes de sommeil reliés à des causes psychologiques, la mélatonine n’a aucun intérêt.

Quelle efficacité ont-ils ?

Les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments pour dormir, ils agissent sur le sommeil en rééquilibrant le système nerveux et favorisent ainsi la qualité de nos nuits.

Chaque cas est différent, il s’agit donc de consulter un professionnel de santé qui vous conseillera en fonction de vos particularités et des causes réelles de vos problèmes d’insomnie.

La mélatonine, comme il a été dit précédemment est une substance avec laquelle il faut être prudent, ce n’est ni une plante, ni un nutriment. Prendre de la mélatonine va vous faire dormir très vite, mais de nombreuses précautions sont à prendre notamment au niveau du dosage.

Des conseils pour une cure réussie 

Concrètement, les plantes et nutriments évoqués plus haut ont un effet régulateur du système nerveux, vous pouvez faire des cures prolongées de phytothérapie et de nutriments sans grand risque sur votre santé et en ressentant un effet rééquilibrant général.

La mélatonine fera elle l’objet d’un dosage très précis, son usage pouvant s’avérer être dangereux s’il n’est pas encadré par une professionnel. Il ne faut pas dépasser 2 mg / jour.

En usage pur, la mélatonine est considérée comme un médicament et fait l’objet d’une prescription médicale par ordonnance.

On trouve par ailleurs des compléments alimentaires présentant une synergie de plantes, nutriments et mélatonine (dosée à 1 mg maximum), cela comporte moins de risques même s’ils ne sont pas à sous-estimer.

Quelle que soit sa posologie, la mélatonine peut présenter des contre- indications importantes car cette hormone interagit avec d’autres hormones, dont celles secrétées par la thyroïde. D’autre part elle est contre indiquée pour les femmes enceintes et ne doit pas être consommée en journée.

Elle n’est pas conseillée aux enfants ou adolescents pour qui il est préférable d’agir par des moyens plus doux, en phytothérapie par exemple.

D’autres clés pour retrouver un bon sommeil 

Bien dormir est le signe d’une bonne santé globale.

Pour sauvegarder ou retrouver un sommeil de qualité il est essentiel d’avoir une bonne hygiène de vie.

  • Le corps ne doit pas être surchargé en nourriture lourde pour se reposer, bien au contraire.
  • La température de la chambre où vous dormez doit être adaptée, pas trop chaude.
  • Il faut bannir les écrans et tout ce qui excite le système nerveux dans les 2 heures précédant l’endormissement.
  • Ne pas consommer de café, de thé après 16 heures

D’autres moyens naturels peuvent être mis en œuvre pour mieux dormir

  • Les huiles essentielles aux vertus calmantes et relaxantes en diffusion dans la chambre 20 minutes avant d’aller se coucher : l’orange douce, le petit grain ou la lavande sont efficaces.
  • Les massages ont des vertus apaisantes et aident à préparer au sommeil par leur libération d’hormones du bien-être.
  • Les fleurs de Bach, ces élixirs floraux qui rééquilibrent vos émotions peuvent être une aide intéressante notamment pour les enfants victimes d’anxiété ou de terreurs nocturnes (Mimulus, Aspen ou Marronnier blanc par exemple selon le cas).
  • L’homéopathie en agissant sur la cause de vos problèmes de sommeil est une approche efficace.
  • Enfin, la Médecine Traditionnelle Chinoise et son approche énergétique vous permettra de mieux comprendre les causes de vos insomnies selon le moment où vous vous réveillez pendant la nuit.

Bien sûr, il est parfois nécessaire d’être accompagné psychologiquement lorsqu’un état dépressif profond est sous-  jacent à votre mauvais sommeil, dans ce cas les compléments alimentaires ne régleront pas tout.

Retour haut de page