Complément alimentaire cholestérol

Compléments alimentaires anti cholestérol


Pour lutter contre le cholestérol (qui touche 20% des adultes), on a le plus souvent recours aux médicaments dont les plus répandus sont les statines.

Mais celles-ci font l’objet de critiques de plus en plus importantes du fait des effets secondaires qu’elles produisent sur notre organisme à différents niveaux.

Il existe une alternative : les compléments alimentaires ! A base de principes actifs naturels, ils peuvent représenter une aide non négligeable dans la lutte contre le cholestérol.

Le cholestérol et ses effets sur le système cardiovasculaire 

Tout d’abord, quelques rappels sur le cholestérol et ses conséquences :

Le cholestérol est une graisse naturellement présente dans l’organisme, nécessaire au bon fonctionnement de nos cellules et fondamentale à la synthèse de la vitamine D et de certaines hormones sexuelles.

On a coutume de parler du bon et du mauvais cholestérol, c’est un raccourci un peu simpliste.

En réalité, les molécules de cholestérol sont transportées dans le sang de deux façons, c’est leur mode de transport qui influe sur leur rôle positif ou négatif dans notre organisme :

  • Le cholestérol est d’une part  transporté du foie vers les cellules de l’organisme, via les lipoprotéines LDL, celles-ci vont déposer les graisses  qui s’accumuleront dans vos artères.
    On parle dans ce cas de mauvais cholestérol .
  • D’autre part, le cholestérol est transporté des cellules vers le foie, via les lipoprotéines HDL qui récupèrent l’excédent pour l’éliminer. On parle alors de bon cholestérol.

Un taux de LDL (le mauvais cholestérol) trop haut, associé à des triglycérides élevés a des effets néfastes sur notre santé en favorisant la plaque d’athérome qui se dépose dans nos artères de la même manière que le calcaire dans les canalisations et ainsi entrainer un risque majeur de maladies cardio-vasculaires : thrombose, attaques cardiaques (infarctus) et cérébrales (AVC) pour les plus connues.

Quels types de compléments alimentaires pour lutter contre le cholestérol ?

Certains compléments alimentaires présentant des principes actifs naturels spécifiques  vont agir pour faire baisser le taux de mauvais cholestérol (LDL).

Les principes actifs ayant un rôle sur le métabolisme des graisses :

  • Les phytostérols ou stérols végétaux  
  • Les statines végétales
  • Les bons acides gras oméga 3
  • Les fibres

Les phytostérols

Ce sont des matières grasses naturelles contenues dans certaines plantes. On retrouve beaucoup de phytostérols dans les légumineuses, les noix, le maïs par exemple.

Ils sont de la même famille que le cholestérol. Les stérols végétaux vont entrer en compétition avec le cholestérol sanguin pour bloquer l’assimilation de celui-ci par l’intestin grêle et faciliter son évacuation par les selles.

On peut citer une plante en particulier contenant des stérols et agissant pour baisser le cholestérol : Il s’agit du Guggul, une gomme résineuse issue d’un petit arbre épineux. Il est utilisé en médecine Ayurvédique, une médecine traditionnelle indienne depuis des millénaires.

Son pouvoir hypocholestérolémiant a été étudié et prouvé dans certains cas.

Les statines

Les statines végétales vont agir comme les statines de synthèse, mais en présentant peu d’effets secondaires. Leur but est de bloquer la synthèse du cholestérol au niveau du foie.

La plus connue est la levure de riz rouge qui contient naturellement de la Monacoline K (statine naturelle proche de la lovastatine utilisée dans les médicaments)

Cette levure est issue d’une fermentation de champignons sur du riz.

Elle présente des bénéfices sur la baisse du LDL mais doit faire l’objet de précautions d’emploi à ne pas négliger, particulièrement pour les personnes présentant une fragilité hépatique.

On trouve des compléments à base de levure de riz rouge associée à de la Co-enzyme Q 10, antioxydant puissant qui agit comme protecteur du muscle cardiaque.

Les oméga 3

Ce sont des acides gras polyinsaturés, ils vont agir sur les triglycérides responsables de la plaque d’athérome mais aussi stabiliser le rapport entre mauvais et bon cholestérol car ils favorisent la production de ce dernier. Ils ont un rôle de protecteur de la paroi des artères, vont renforcer celle-ci et avoir un rôle anti- agrégant, empêchant les dépôts de graisses.

Des dosages journaliers en différents types d’oméga 3 sont recommandés pour une bonne prévention sur le système cardio vasculaire :

  • AAL : de 0,8 g à 1,1 g/jour : on le trouve dans les végétaux (huile de lin, de noix, de colza)
  • AEP + ADH : de 0,3 g à 0,5 g/jour : ce sont des omégas d’origine animale que l’on retrouve dans les poissons gras, synthétisés par l’AAL dans l’organisme en petite quantité.

On trouve des synergies d’oméga 3 sous forme de capsules huileuses contenant des dosages recommandés en AAL, AEP et ADH.

Les fibres

Les fibres agissent en piégeant le LDL, favorisant ainsi son élimination par l’intestin.

Les fibres alimentaires sont particulièrement présentes dans certaines substances comme le psyllium, les graines de chia mais aussi bien sûr dans les fruits et légumes.

Un apport de 10 grammes de fibres par jour, peut faire baisser le cholestérol de façon significative.

Les antioxydants

Leur action anti- cholestérol est due à leur lutte contre l’oxydation des graisses, or le LDL oxydé augmente son action néfaste sur nos artères. L’’oxydation est elle-même engendrée par les radicaux libres ayant un rôle délétère sur nos cellules.

Plusieurs nutriments ont une haute valeur antioxydante :

  • Les vitamines C et E
  • Les minéraux comme le zinc, le sélénium, le cuivre
  • Les polyphénols contenus dans les végétaux qui ont un rôle de premier plan.
  • La co-enzyme Q10, qui a un intérêt important pour la bonne santé de votre système cardiaque. Cette substance se trouve naturellement dans notre organisme mais a tendance à diminuer sous l’effet des statines.

Des compléments alimentaires présentant une synergie de plusieurs antioxydants existent et permettent une action préventive complète sur la bonne santé de vos artères en réduisant l’effet des radicaux libres.

Compléments alimentaires anti cholestérol

Les compléments sont-ils efficaces contre le mauvais cholestérol ?       

Des études poussées ont prouvé l’efficacité des compléments alimentaires pour faire baisser le cholestérol.

C’est le cas des statines naturelles associées aux phytostérols, ensemble ils donnent de bons résultats sur le mauvais cholestérol.

Les fibres prises dans la durée permettent un contrôle du LDL.

Les antioxydants ont quant à eux un rôle plus préventif et vont empêcher les dépôts de graisse dans les artères.

Des conseils pour une cure réussie

L’efficacité d’une cure de compléments alimentaires rimera avec assiduité et régularité. Pour obtenir des résultats satisfaisants il faut faire des cures suffisamment longues ; ceci est d’autant plus vrai pour les pathologies métaboliques comme le cholestérol qui ont un caractère chronique : il convient donc de se supplémenter de façon régulière et dans la durée.

Comme tous produits comportant des principes actifs les compléments alimentaires peuvent être dangereux, il convient donc d’être vigilant :

  • Demandez conseil à un professionnel de santé avant d’entreprendre un traitement naturel
  • afin d’éviter toute interaction avec un traitement chimique.
  • Ne pas prendre de compléments alimentaires anti -cholestérol à base de statines (levure de riz rouge) en même temps que des statines de synthèse (médicaments), vous serez alors en surdosage et risquez des conséquences lourdes.
  • Les antioxydants et les capsules d’oméga 3 doivent être pris par des cures régulières mais entrecoupées, 3 à 4 fois par an est un bon rythme.
  • Enfin, veillez à consommer des compléments alimentaires de bonne qualité. Soyez vigilants et exigeants sur la provenance des produits. Une garantie de « certifié bio » est importante.

Comment optimiser l’action des compléments alimentaires contre le cholestérol ?

Les compléments alimentaires peuvent présenter une alternative efficace aux traitements conventionnels médicaux pour faire baisser le cholestérol, mais on ne saura que trop recommander d’y associer des règles d’hygiène de vie primordiales pour lutter contre cette maladie.

Des règles simples d’hygiène alimentaire 

Les principes actifs de la plupart des compléments alimentaires se retrouvent dans les aliments que nous consommons, il est donc important dans un premier temps de garantir les apports recommandés par le biais de notre assiette :

  • Accorder une grande part aux acides gras polyinsaturés présents dans les huiles végétales (colza), les poissons gras, les fruits secs.
  • Consommer quotidiennement, à chaque repas, des légumes mais aussi des fruits à forte teneur en fibres.

Ces 2 habitudes alimentaires vous garantiront déjà des bons taux d’oméga 3, de fibres et d’antioxydants, facilitant la maîtrise de votre taux de LDL ; si cela ne suffit pas une complémentation devra être mise en place.

Par ailleurs :

  • Limiter la consommation de protéines animales contenant des graisses saturées mauvaises sur notre système cardio-vasculaire car responsables de la hausse du LDL :  le beurre, le fromage, la crème sont à restreindre au quotidien.
  • Privilégiez la consommation de viandes maigres, bannissez la charcuterie !
  • Limiter votre consommation de sucre, en effet un excès de sucres se transforme en graisses dans notre corps.

Détoxifier votre organisme !

Le foie est le principal laboratoire de notre corps, il doit être l’objet de beaucoup d’attention.

Il est le lieu de la synthèse de beaucoup de nutriments dont les graisses et les sucres.

Permettre au foie de drainer ses toxines régulièrement lui permettra d’avoir suffisamment d’énergie pour remplir ses missions complexes.

Des cures de chardon-marie, radis noir, desmodium redonneront vitalité à votre foie et permettront d’agir sur le métabolisme des graisses.

La gemmothérapie, utilisant des bourgeons de plantes macérés est très efficace dans ce rôle : les bourgeons de romarin, bouleau pubescent vous aideront à nettoyer votre organisme.

Place au mouvement !

Pour agir contre le cholestérol et l’encrassage des artères il faut bouger et éviter trop de sédentarité.

Des études scientifiques ont prouvé le lien direct entre présence du bon cholestérol et la pratique d’une activité physique, en effet bouger favorise la hausse du HDL (bon cholestérol) et diminue le taux de LDL.

Marcher chaque jour au moins 30 minutes, prendre les escaliers, enfourcher votre vélo sont des habitudes  à adopter au quotidien mais en outre réaliser une activité physique régulière qui vous plaise (course, natation, fitness, yoga…) est le garant d’un bon état de votre système cardio- vasculaire.

Conclusion

Lutter contre le mauvais cholestérol c’est adopter en premier lieu des règles de vie saine au niveau alimentaire et sportif. Les compléments alimentaires anti cholestérol peuvent être un coup de pouce en supplément d'une bonne hygiène de vie, pour aider votre organisme mais aussi éviter certaines carences.

Ils sont à prendre sous forme de cure sur plusieurs semaines, à répéter dans l’année, pour garantir une régulation du métabolisme des graisses et ainsi une maitrise de votre taux de cholestérol.

Retour haut de page