Complément alimentaire pour les articulations

Compléments alimentaires pour les articulations


Les articulations sont des zones anatomiques sensibles de notre corps. Très sollicitées, leur mission est d’assurer les mouvements de nos membres et ainsi notre mobilité .

Elles sont sujettes à plusieurs problématiques dont la plus importante est celle de l’usure.

Les traitements conventionnels médicaux interviennent par des moyens conséquents : chirurgie, prothèse, médicaments antalgiques... Les compléments alimentaires vont proposer d’autres d’actions qui peuvent aussi présenter un intérêt que nous détaillons ici.

Les articulations en quelques mots

400 articulations constituent notre squelette.

Elles sont  un point de jonction de deux os. Certaines sont fixes, d’autres semi -mobiles ou mobiles.

Les articulations sont protégées par le cartilage qui enveloppe les os et constitue une zone tampon au niveau de leur jonction, mais aussi par une membrane synoviale qui secrète un liquide gras mettant de l’huile dans les rouages.

Les muscles, les ligaments et les tendons ont aussi un rôle de maintien de l’articulation.

Les plus importantes d’entre elles sont la cheville, le genou, la hanche, le poignet, le coude et l’épaule.

Les articulations sont au centre des préoccupations de deux catégories de personnes : les sportifs et les seniors.

Les sportifs sollicitent beaucoup leurs articulations quelle que soit la discipline exercée, mais c'est encore plus vrai en musculation. Cette grande sollicitation peut provoquer des blessures ou traumatismes articulaires de toutes sortes : coups, entorses, fractures, ruptures, luxation etc.

Les personnes vieillissantes ressentent les effets du temps sur leurs zones articulaires. Le vieillissement des tissus engendre une détérioration de la jonction et provoque douleur, inflammation ainsi qu’une perte de mobilité.

Face à cela, divers traitements sont possibles : les traumas profonds nécessitent une prise en charge médicale voire chirurgicale pour réparer les tissus endommagés.

La destruction quasi complète d’une articulation chez un senior peut aussi trouver solution dans la pose d’une prothèse (par exemple genou ou hanche).

En cas de douleur et d’inflammation on a recours aux antalgiques, corticoïdes, ou anti inflammatoires qui soulagent plus ou moins efficacement selon qu’il s’agisse d’un traumatisme ou d’un processus dégénératif.

Les compléments alimentaires : un recours intéressant

Les compléments alimentaires quant à eux vont avoir un double rôle dans la prise en charge des articulations :

  • un rôle préventif
  • un rôle curatif

Que ce soit pour les sportifs ou les personnes vieillissantes, les principes actifs présents dans les compléments alimentaires vont avoir une action préventive de renforcement de l’articulation par la consolidation des tissus, la reminéralisation des os, ce qui va entretenir la bonne santé de l’articulation.

Par ailleurs, ils agiront dans un but thérapeutique de soulagement de la douleur, de l’inflammation mais aussi de reconstruction du cartilage,  permettant d’accélérer un processus de guérison quand il y a eu un traumatisme.

Les principes actifs utilisés pour les articulations

➜ Dans un but préventif

On a recours à des principes actifs reminéralisants anti-acidifiants et antioxydants.

La déminéralisation et l’acidification du terrain favorisent la perte de substance de nos cartilages, tendons et ligaments, provoquant ainsi leur vieillissement prématuré.

L’effet néfaste des radicaux libres ou stress oxydatif sur nos membranes cellulaires va aussi dans ce sens.

Les radicaux libres, on le rappelle, prennent leur source dans une mauvaise hygiène de vie (tabac, pollution, stress, UV...) mais aussi dans un excès de sport qui peut être nuisible, ceci est à prendre en compte chez les personnes qui ont une activité sportive intensive.

Il s’agit donc d’apporter les nutriments essentiels à la bonne santé de nos tissus par les :

  • Vitamines
  • Acides aminés
  • Minéraux
  1. Les vitamines A, C, D et E vont remplir pleinement ce rôle.
  2. Les acides aminés tels que lysine taurine, méthionine, cystéine ont des propriétés antioxydantes et reminéralisantes.
  3. Les minéraux essentiels pour prévenir le vieillissement cellulaire de nos tissus ostéo- articulaires sont le calcium, magnésium, zinc, phosphore ou potassium.

Des complexes de nutriments très complets existent, pour prévenir les effets du temps et de l’oxydation sur l’ensemble des tissus composants les articulations.

D’autres principes actifs présents dans certaines plantes notamment peuvent avoir un rôle préventif intéressant , c’est le cas du cassis ou du pin qui utilisés en macérats de bourgeon permettront de retarder l’atteinte des tissus.

➜ Dans un but curatif

Suite à des traumas ou une dégénérescence avérée des tissus liée au vieillissement on aura recours à des principes actifs aux propriétés anti inflammatoires et reconstructrices.

Acide hyaluronique 

C’est un composant du liquide synovial contenu dans l’articulation.

Avec le temps, il s’amenuise, l’articulation perd ainsi de sa souplesse et de son élasticité.

Des injections d’acide hyaluronique peuvent être pratiquées sur les personnes atteintes d’arthrose mais aussi chez les sportifs de haut niveau afin de redonner un lubrifiant à leur jointure articulaire. On la pratique beaucoup sur l’articulation du genou.

Ce principe actif peut aussi être pris par voie orale.

Le collagène 

Cette protéine constitue une grande part de nos cartilages, tendons, ligaments. Avec le temps, nos réserves en collagène diminuent ce qui affecte la bonne santé articulaire, arrive alors le temps des raideurs et douleurs articulaires.

Des études montrent que 5 grammes de collagène pris chaque jour contribue à diminuer la douleur liée à l’arthrose de 40 %.

On a recours de plus en plus aux peptides de collagène notamment pour les sportifs, ils contiennent de la glycine, un acide aminé qui va faciliter la réparation du collagène de nos articulations.

Chez le sportif le collagène va favoriser la performance et permettre une meilleure récupération.

Chez la personne vieillissante, il permet de stopper la dégénérescence des tissus cartilagineux, ligamentaires ou tendineux et permet de garder une certaine souplesse.

Une complémentation en vitamine C permet de préserver notre capital en collagène, car cette vitamine est directement impliquée dans la fabrication de celui-ci dans l’organisme.

Il s’agit de consommer de la bonne vitamine C, la plus intégrable possible par votre organisme, c’est la qualité essentielle  de la vitamine C liposomiale, soluble dans les graisses et absorbable par l’organisme à 90 % .

Chondroïtine et glucosamine 

Ces principes actifs forment un duo de choc dans la prise en charge des articulations.

On les trouve souvent associés car ils sont complémentaires.

Ils font partie intégrante de notre cartilage dans notre organisme, leur rôle étant de maintenir l’intégrité de celui-ci.

Sous forme de compléments alimentaires, ces deux principes actifs naturels vont œuvrer en synergie pour aider à la restructuration du cartilage mais aussi diminuer l’inflammation et les douleurs qui en découlent

On trouve des compléments alimentaires sous formes de gélules associant glucosamine et chondroïtine.

Le silicium 

Ce minéral joue un rôle majeur dans la construction des divers tissus qui composent nos os, tendons, ligaments et cartilage.

Il est donc incontournable de préserver nos apports en silicium, qui s’amenuisent avec le temps dans notre organisme.

En cas de dégénérescence de l’articulation liée au vieillissement ou suite à un traumatisme, le silicium a tout son intérêt, pour faciliter la reconstruction des tissus et notamment du cartilage.

On le trouve sous différentes formes : sous forme buvable, ou en gel à appliquer en massages locaux.

Le curcuma 

Cette plante est réputée pour son action anti douleur.

La racine de curcuma contient de la curcumine, un principe actif puissant. Ce pigment qui donne la couleur dorée à l’épice est rempli de polyphénols ayant un rôle anti inflammatoire.

Quelle est l’efficacité des compléments alimentaires utilisés pour les articulations ?

Ils ont une action reconnue, certaines études sérieuses ont pu le confirmer mais il faut respecter certains principes :

  • Entreprendre des cures en prévention sur une durée minimale d’un mois à renouveler plusieurs fois dans l’année.
  • En curatif, il faut aussi miser sur le temps, 3 mois peuvent être nécessaires pour avoir une action profonde de reconstruction des tissus et ainsi soulager l’inflammation durablement. C’est le cas du collagène qui s’avère efficace à condition d’être patient.
  • Pour optimiser l’action d’un traitement, il est préférable d’être suivi par un professionnel de santé qui saura vous conseiller en fonction de vos problématiques et caractéristiques, en effet certaines contre-indications existent selon votre état de santé et en fonction de vos traitements médicaux en cours .

Des conseils pour une cure réussie

Associer des compléments entre eux est souvent une bonne chose car leurs principes actifs se complètent :

  • Par exemple, associer l’acide hyaluronique au collagène et à la vitamine C est souvent efficace et prometteur sur douleurs et reconstruction de l’articulation
  • La synergie chondroïtine et glucosamine est appréciable également.
  • Pour augmenter l’action du Curcuma il faut y associer du poivre et de l’huile qui contiennent des nutriments qui faciliteront son absorption par l’organisme.
  • En application locale, le gel de silice associé à des huiles essentielles est plus efficace. Par exemple quelques gouttes de gaulthérie et eucalyptus citronné trouveront leur place dans votre pommade de silicium organique.

D’autres solutions et soins importants pour les articulations

Une bonne alimentation !

L’alimentation a un rôle non négligeable à jouer dans la bonne santé de nos articulations .

Elle doit être riche en bon nutriments ( vitamines, minéraux), ne pas être trop acidifiante et avoir des qualités antioxydantes .

Manger des légumes en quantité, limiter les protéines animales et les aliments qui peuvent s’avérer inflammatoires, consommer de bons acides gras type oméga 3 et  boire suffisamment d’eau pure  sont les grands principes à respecter .

Du mouvement ! 

Prendre soin et renforcer ses articulations, c’est aussi conserver du mouvement quand on vieillit.

Sauvegarder une certaine souplesse, empêcher l’installation de raideur voire d’ankylose peut se faire en exerçant une activité physique douce, adaptée et régulière .

La marche bien sûr, mais aussi la gymnastique douce, le yoga, le vélo sont de bonnes façons de rester en bonne forme !

Les sportifs quant à eux doivent veiller à une pratique qui respecte leurs articulations, si celles-ci sont fragiles évitez les disciplines trop violentes type musculation ou jogging qui sollicitent trop les jonctions osseuses.

Pensez bien à un échauffement  doux  systématique avant de démarrer une séance !

Les massages sont aussi de bons amis de nos articulations, ils drainent les tissus  et facilitent les échanges sanguins et lymphatiques . Utilisez pour cela une bonne huile végétale type arnica ou sésame à laquelle vous ajoutez des huiles essentielles comme le laurier noble, la gaulthérie ou encore l’eucalyptus citronné.

Retour haut de page