Magnésium pendant la grossesse : faut-il se supplémenter ?

Le rôle du magnésium pendant la grossesse


Le magnésium est un minéral important qui a de nombreuses fonctions dans l’organisme, il participe à plus de 300 réactions dans le corps.

Selon L’étude française SU.VI.MAX, un déficit en magnésium toucherait 23 % des femmes et 18 % des hommes en France. Et ces chiffres sont certainement sous-estimés !

Un manque de magnésium provoque stress, fatigue, irritabilité, crampes et spasmes musculaires.

Magnésium et grossesse : des besoins accrus 

L’ANC (apport nutritionnel conseillé) pour le magnésium est fixé à 6 mg par jour et par kilo. Cela représente environ 420 mg pour un homme et environ 330 mg pour une femme.

L’apport doit être augmenté de 40 mg par jour pendant la grossesse et de 30 mg par jour pendant l’allaitement.

Selon une étude sur 9 090 femmes enceintes, une supplémentation de magnésium pendant la grossesse peut réduire les retards de croissance du fœtus, le risque de la pré-éclampsie et augmenter le poids du bébé à la naissance. Il permet aussi :

  • De stabiliser la glycémie ce qui est intéressant en cas de diabète gestationnel et d’hypoglycémie ;
  • Le bon fonctionnement de la thyroïde, laquelle travaille énormément pendant la grossesse ;
  • Réguler le taux de cortisol. Essentiel en cas de stress ou de fatigue chronique ;
  • D’activer la vitamine D laquelle joue un rôle important sur le système immunitaire, la formation osseuse et la régulation de l’insuline.

Où trouver du magnésium dans l’alimentation ?

Voici quelques aliments où vous pouvez en trouver :

  • Oléagineux (amandes, noix, noisettes…) ;
  • Fruits séchés ;
  • Graines germées ;
  • Cacao cru ;
  • Banane ;
  • Algues ;
  • Légumes verts à feuille ;
  • Etc.

La supplémentation en magnésium

Selon les formes de magnésium, l’assimilation va être différente. Sachez que pendant la grossesse les besoins en magnésium augmentent mais l’assimilation au niveau de l’intestin n’augmente pas. Il n’est donc pas nécessaire de vous surdoser en gélules de magnésium.

  • En cas de stress, d’angoisses pendant la grossesse, vous pouvez prendre du bisglycinate de magnésium, matin ou soir. Le soir si vous avez des soucis d’endormissement.
  • Si vous souffrez de crampes et/ou fausses contractions, la forme malate est plus appropriée.
  • Pour une reminéralisation globale de l’organisme, le Plasma Marin isotonique est adéquat. Mais pas en hypertonique.
  • Pour un apport supplémentaire qui ne passe pas la barrière digestive, vous pouvez prendre des bains avec du sulfate de magnésium (sel d’Epsom) ou appliquer une huile de magnésium transcutanée.

Si vous vous demandez si une supplémentation peut être bénéfique pour vous pendant votre grossesse, n’hésitez pas à consulter cet article et / ou demander l’avis à votre médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page