D-Bal avis : une vraie alternative au Dianabol ?

D-Bal : Faut-il s'attendre à un boost dans la prise de masse ?


Les sites d'alternatives aux stéroïdes sont de plus en plus courants, et l'un des leaders mondiaux est Crazybulk. Leur produit phare, c'est le D-Bal, un xéno-androgène sensé reproduire les effets du Dianabol - le stéroïde le plus utilisé par les bodybuilders.

Mais peut-on vraiment avoir le beurre et l'argent du beurre ? Autrement dit des gains musculaires rapides sans les effets négatifs des anabolisants ? Voici notre avis.

D-Bal, c'est quoi ?

Le D-Bal appartient à la famille des xéno-androgènes. Ce mot un peu barbare ne vous dit peut-être rien, il s'agit d'éléments synthétiques dont la composition est extrêmement proche des hormones androgènes. Comme les stéroïdes, ils activent les récepteurs androgènes et stimulent certains tissus comme le muscle et l’os. Pour plus d'informations, nous vous renvoyons vers la définition wikipédia.

C'est un concept récent puisque les xéno androgènes non toxiques ont été découvert à la fin des années 2000, et leur commercialisation sous forme de compléments alimentaires dans le but d'améliorer ses performances ne date que du début des années 2010. De ce fait, on trouve encore peu d'études fiables qui viendraient confirmer les prétendus bienfaits mais également peu de recul encore pour pouvoir écarter totalement le risque d'éventuels effets négatifs.

Dbal est donc sur le papier un "clone" du Dianabol, stéroïde anabolisant interdit à la vente en France. Le Dianabol est connu pour apporter un gain de force et de masse rapide, et permettre une meilleure récupération. Son succès est également dû au fait qu'on le trouve sous forme de comprimés - pour une consommation par voie orale donc - ce qui rend la prise plus simple pour ceux qui redoutent les injections.

Quelques mots sur le site Crazy bulk

Le site Crazybulk, qui commercialise le D-bal, est le leader mondial de la vente d'alternatives aux stéroïdes (même si en France le site Mega Gear semble pour le moment bénéficier d'une plus grande popularité).

Crazy bulk est aussi l'un des premiers acteurs à s'être positionné sur ce nouveau marché, avec une mise en ligne au milieu des années 2010.

Ils n'ont jamais rencontré de polémiques liées à de potentielles arnaques, et les avis vérifiés sur Internet sont bons... À l'heure où nous écrivons ces lignes ils sont notés 4,3/5 sur le site TrustPilot avec près de 3000 avis laissés.

Ils comptent parmi leurs rangs des athlètes confirmés et notamment deux bodybuilders professionnels dont Randy Smith.

A noter qu'ils ont récemment élargis leur gamme et proposent maintenant quelques compléments alimentaires plus classique comme de la Whey.

Les ingrédients des pilules D Bal

On retrouve sur le site la liste complète des ingrédients, et globalement une bonne traçabilité et transparence. Les ingrédients sont cohérents avec les effets annoncés, on retrouve :

  • De la vitamine D3, qui joue un rôle dans le maintien des muscles squelettiques et favorise la solidité des os.
  • Du magnésium, qui contribue notamment à la transmission nerveuse et à la relaxation musculaire après la contraction.
  • Du MSM (méthylsulfonylméthane), qui aide à préserver les fonctions immunitaires et à maintenir en bon état les tissus conjonctifs (tendons, derme profond, collagène, cartilage, etc.).
  • L-Isoleucine, acide aminé chargé de maintenir et de régénérer nos tissus musculaires et source privilégiée d'énergie pour l'organisme lors de l'effort physique.
  • Racine de suma, l'un des plus puissants stimulants de la testostérone.
  • De l'ashwagandha, dont les études ont montré qu'elle augmente la masse musculaire maigre, la force, et permet une récupération plus rapide après entrainement. Une plante encore trop négligée par les sportifs et sur laquelle nous avons déjà rédigé un article ici.
  • Du tribulus terrestris : une autre plante employée comme stimulant hormonal pour les hommes, permettant la production naturelle de testostérone.
  • De l'hyaluronate de sodium (le sel de l'acide hyaluronique), une molécule utilisée pour ses bien faits sur la peau qui accélère la cicatrisation des plaies, et donc en musculation permet une meilleure récupération des tissus musculaires après les entraînements.

Quels sont les effets ? Résultats sur 3 mois de cure

Quand on cherche un peu les avis sur les forums, on voit de tout. Certains sont satisfaits et ont noté une amélioration de leurs performances, prise de masse, meilleure congestion pendant les séances ou encore meilleure récupération. D’autres commentaires sont moins élogieux et voient le dbal comme une arnaque car ils n’ont pas constaté de réel effet…

On se méfie toujours un peu des avis sur Internet, déjà parce que généralement c'est ceux qui sont mécontents qui vont le plus souvent faire des retours sur les forums, mais aussi parce qu'il est difficile de vérifier s'il s'agit de vrais avis, et pas des avis laissés par les marques pour favoriser leur produit.

On a testé le D-Bal !

Florian, stagiaire chez Epicurium et pratiquant de musculation depuis 5 ans a accepté de tester le D-bal sur une cure de 3 mois pour partager ses sensations.

Nous avons donc passé commande sur le site en prenant 3 flacons : une bouteille contient 90 gélules et la posologie recommandée est de 3 gélules / jour... Donc on tient un mois avec une bouteille).

Bonne surprise, on a bénéficié d'une offre 2 achetés = 1 offert.

Il y avait également un code promo proposé sur le site à ce moment-là et nous avons en + bénéficié de -20% sur la commande, ce qui a ramené notre achat à 80€ pour 3 bouteilles, soit un peu plus de 26€ par mois de cure ce qui est assez correct pour ce type de complément alimentaire.

On laisse la parole à Florian :

1ère semaine : se familiariser avec le produit

J'ai commencé les 3 premiers jours par ne prendre qu'une seule gélule par jour, histoire de tester si mon corps l'accepte bien (j'ai été souvent sujet par le passé à des maux de ventre selon les marques de compléments alimentaires).

Je suis ensuite passé à 2 gélules / jour sur les 3 jours suivant, puis à 3 pour respecter la posologie recommandée et voyant que je n'avais pas d'effet négatif.

1er mois

Dès la 2ème semaine j'ai senti une amélioration dans la récupération principalement. Je suis habitué à avoir des courbatures ciblées malgré mes nombreuses années de pratique, et là j'en avais presque plus. Je précise que jusque-là je ne prenais pas forcément de compléments pour la récupération, juste de la Whey...

Semaine 3 pareil, meilleure récupération toujours (je n'ai pas augmenté la fréquence de mes entrainements pour autant) mais en termes de force j'ai pas vraiment vu de changement. J'ai continué le programme que je fais jusque-là (4 entrainements par semaine) mais je stagnais toujours. De base je ne cherche pas à avoir un physique bodybuildé, juste paraitre musclé car j'ai toujours été plutôt maigre. Je pense que j'appartiens au groupe des "skinny fat".

Semaine 4, première fois que je vois une différence en terme de force et de congestion. En 5 ans de pratique je n'avais jamais ressenti une congestion aussi intense et ce dès les 1ères séries. Hâte de voir si ces sensations vont se concrétiser sur mon volume musculaire.

2ème mois

Semaine 5, toujours ces mêmes sensations, et je commence à passer des barres que je ne passais pas jusque-là. J'ai toujours eu du mal à progresser en musculation, j'avais l'impression d'être arrivé à mes limites (qui étaient relativement faibles honnêtement) et ça faisait quelque chose comme un an que je prenais toujours les mêmes charges d'une séance sur l'autre sans chercher à augmenter. Je mettais ça sur le dos de la génétique. Côté volume, difficile à dire si je vois vraiment une différence devant la glace. Je n'ai pas pensé à me mesurer avant le test (ducoup je commence à prendre mes mensurations à partir de la semaine 6).

Semaine 6, 7 et 8 : toujours de bonnes sensations et l'impression de progresser. Je commence aussi à voir une évolution devant la glace, je me trouve plus musclé.

A la fin du 2ème mois, on décide avec l'équipe de me faire un bilan médical pour vérifier que tout soit un ordre. Je vais faire une prise de sang et une analyse d'urine... résultats 2 jours plus tard, tout est ok 🙂

3ème mois

Le 3ème et dernier mois de test se passe bien, et sur la continuité des 2 premiers : je continue à avoir de bonnes sensations à l'entrainement, et les résultats physiques qui vont avec 🙂 Je constate que j'ai d'avantage faim aussi. Je mange plus qu'avant et j'essaye de tenir une diète propre.

Malheureusement je suis tête en l'air et j'ai aussi oublié de me prendre en photo avant la cure pour avoir un avant après D-Bal. Pas sûr que j'aurais voulu le publier de toute façon...

Attention, un lecteur nous a signalé qu'une copie du site Crazybulk circule sur Internet. Ne vous faites pas arnaquer et assurez-vous de visiter le site officiel.

Bilan : Notre avis sur D-Bal

Florian

Bonne impression. Je suis satisfait des résultats, ça faisait longtemps que je stagnais et clairement cette cure de D-Bal m'a permis de franchir un cap et c'est motivant.

Je regrette pas d'avoir testé D-Bal, je peux confirmer que ça marche. Pas de résultats spectaculaires non plus sur moi, j'ai pas explosé, mais c'est pas ce que je cherchais forcément donc personnellement ça me va très bien.

Je vois que je peux continuer à progresser, même si je commence à avoir un corps qui me satisfait et je veux pas aller chercher beaucoup plus, juste me maintenir. Je préfère garder mon aspect général et mes performances plutôt qu'aller mettre toujours plus lourd et risquer de m'abîmer les articulations. Mais c'est un choix perso.

Pour ce qui est des résultats plus concrets, j'ai pris +3,2kg entre le début et la fin de la cure (je pesais 73,3kg et je pèse maintenant 76,5kg. Ça peut sembler pas énorme pour certains mais je rappelle que ça faisait 1 an que je ne progressais plus du tout en musculation.

L'Equipe Epicurium

La promesse était élevée, et les résultats semblent plutôt probants. Nous ne rajouterons rien sur ce qu'a dit Florian, mais nous devons rappeler que même si pour l'instant aucune étude ne contredit l'utilisation de ce type de produit, ils sont encore trop récents pour avoir un avis catégorique sur le long terme.

La formule du D-Bal est tout de même intéressante et ne semble pas contenir de vrai danger, sans quoi nous n'aurions pas accepté que Florian fasse cette cure.

Une chose est sûre, c'est que le danger des xéno-androgènes comme D-Bal est incomparable à celui de la prise de stéroïdes. C'est donc selon nous une très bonne chance pour tout sportif souhaitant tester les anabolisants de passer une marche supérieure sans condamner sa santé.


FAQ

D Bal = stéroïde sans effet secondaire ?

Non, il ne s'agit pas de stéroïde mais bien d'un complément alimentaire composé d'ingrédients naturels. De ce fait, pas d'effets secondaires à priori mais des résultats également bien moins significatifs qu'avec la prise d'anabolisants. D-Bal est destiné aux pratiquants de musculation amateur, et non aux bodybuilders professionnels.

Peut-on acheter D Bal en pharmacie ?

Non, D-Bal est disponible uniquement sur le site officiel de Crazy Bulk, tout autre produit sous le même nom que vous pourriez trouver sur un autre site est potentiellement une contrefaçon. Attention également à bien vérifier que vous êtes sur le site officiel pour éviter les arnaques, comme mentionné juste au-dessus.

Où trouver de vrais témoignages et photos (Avant / après)

Nous vous invitons à vous méfier de certains témoignages sur Internet et notamment des photos avant après. Il est assez rare que les gens s'exposent et on trouve souvent de faux commentaires. Retenez plutôt les avis forum sur des plateformes ou de vrais pratiquants de musculation échangent, comme celui de Superphysique ou All Musculation par exemple.

D Bal est-il un produit dangereux ?

Comme on l'a démontré dans l'article, DBal est composé d’ingrédients naturels, tous reconnus pour leurs vertus sur votre organisme et plus précisément sur vos muscles, os et articulations. Ce type de produit est sur le marché depuis trop peu de temps pour avoir un vrai recul sur ses effets, mais pour l'instant aucune étude ne prouve un quelconque effet indésirable.

D bal est légal en France ?

Oui, et même dans les compétitions sportives pour l'instant (non détectable). On le considère comme un complément alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page