Gynectrol avis : un complément efficace contre les seins d’homme ?

Gynectrol : Faut-il s'attendre à perde la graisse de la poitrine ?


Pour se démarquer de la concurrence, les marques de compléments alimentaires proposent des produits toujours plus ciblés selon les besoins de chaque individu. Ceci est rendu possible en adaptant les ingrédients des formules.

Le Gynectrol est recommandé spécifiquement pour perdre la graisse au niveau des pectoraux chez l'homme et lutter contre les « seins d’homme ». On trouve de nombreux articles, avis et commentaires sur les forums ... Mais est-ce réellement efficace ? On décrypte.

Gynectrol, c'est quoi ?

Le Gynectrol appartient à la famille des compléments alimentaires. Alors que la majorité des traitements contre la gynécomastie et l'adipomastie (les 2 pathologies responsables de l'apparition de seins chez l'homme) sont plutôt lourds, ce produit représente une alternative lorsque le régime et le sport ne suffisent pas.

En effet, la 1ère étape si vous souhaitez vous débarrasser de l'excès de graisse sur la poitrine est d'entreprendre une perte de poids. Sport, rééquilibrage alimentaire et hygiène de vie saine (respecter ses heures de sommeil, etc.) sont donc à privilégier.

Mais dans certains cas, cela ne suffit pas. C'est ce que constatent par exemple les anciens obèses qui ont subi une perte de poids rapide. La graisse fond un peu partout mais il reste des zones où elle résiste.

Si vous êtes dans ce cas, 2 solutions s'offrent généralement à vous :

  • Recourir à une opération chirurgicale, qui va littéralement enlever la graisse et retendre la peau. C'est la solution la plus efficace évidemment, mais aussi la plus contraignante et coûteuse (considéré comme chirurgie esthétique et donc non remboursé par la sécurité sociale)
  • Débuter un traitement médicamenteux. Efficace à 80% uniquement s'il s'agit de gynécomastie (= l'hypertrophie est dû aux glandes mammaires). Les médicaments ne seront pas utiles en cas de seule adipomastie (= hypertrophie dû à un excès de graisse). De plus, vous ne pouvez vous les procurer que sur ordonnance, après avoir vu un médecin qui vous fera passer un bilan complet.

Le gynectrol se place donc comme une alternative intéressante à tester lorsque la musculation ne suffit pas, et avant de passer à des traitements plus lourds.

Les ingrédients

La liste complète des ingrédients est disponible sur le site Crazybulk, et globalement on note une bonne traçabilité et transparence. La formule est cohérente par rapport aux effets annoncés.

  • Picolinate de chrome : un oligo-élément intéressant pour réguler le métabolisme en glucides, en protéines et en graisses. Il va restreindre naturellement les envies de sucres et brûler les mauvaises graisses. Différentes études confirment son utilité sur la perte de poids (source).
  • Caféine : c'est certainement l'ingrédient le plus utilisé dans l'élaboration de compléments minceur. La caféine est un brûleur de graisse reconnu grâce à sa capacité à augmenter le métabolisme.
  • Thé vert : Là encore, brûle graisse et coupe-faim puissant utilisé dans la composition de la plupart des gélules pour perdre du poids.
  • Le guggul : arbuste dont la résine est utilisée depuis des siècles en médecine Ayurvédique. On lui prête des effets amaigrissants, il fait baisser le cholestérol et triglycérides. Également réputé pour être un stimulateur thyroïdien, ce qui aide à guérir de multiples problèmes, dont le dysfonctionnement est en partie responsable de la présence de graisse autour de la zone pectorale (source).
  • La théobromine : souvent décrit comme « l'ingrédient puissant du cacao ». Une molécule proche de la caféine, mais avec aussi un effet énergisant et stimulant.
  • Sclaréolides : permet de réguler la production des hormones, notamment les oestrogènes et androgènes (testostérone). L'équilibre de ces deux hormones est responsable de l'hypertrophie des glandes mammaires.

Comment et pourquoi ça marche ?

Après avoir vu ce qu'est le gynectrol, pourquoi l'utiliser et ses ingrédients, voyons concrètement en quoi il peut être efficace pour résoudre vos problèmes de seins d'homme.

Un traitement contre l'adipomastie ET la gynécomastie

Son avantage 1er est d'intervenir aussi bien sur la gynécomastie que sur l'adipomastie. 

En effet, en plus de ses vertus brûle graisse et coupe-faim favorisant la perte de poids en général, il intervient également sur la régulation du déséquilibre entre les hormones de type oestrogènes et les androgènes.

  • Les oestrogènes sont des hormones typiquement féminines (mais aussi présentes chez l'homme) qui agissent sur différents tissus de l'organisme féminin, dont le développement de la poitrine.
  • Les androgènes désignent les hormones sexuelles mâles, dont la plus active est la testostérone. Présente en quantité 10 à 20x plus grande chez l'homme que la femme, elle a (entre autres) pour rôle de stopper la prolifération des oestrogènes, ce qui explique que la poitrine des hommes n'est pas développée.

Un déséquilibre entre ces 2 hormones chez l'homme est généralement la cause du développement anormal des glandes mammaires.

Gynécomastie mixte : un phénomène souvent négligé

Le fait d'être atteint à la fois de gynécomastie graisseuse (autre nom de l'adipomastie) et glandulaire porte un nom : la gynécomastie mixte.

Un phénomène souvent oublié par les articles sur la perte de graisse des pectoraux, mais bien réel.

Explications : Lors d'un régime et de changements dans ses habitudes, il est fréquent que l'organisme subisse un dérèglement hormonal. Ce dérèglement peut provoquer une baisse de la testostérone, qui ne remplira plus qu'à moitié son rôle et laissera se développer les glandes mammaires.

Ainsi, un homme ayant perdu du poids rapidement peut se retrouver avec une gynécomastie mixte, qui ne se règlera ni uniquement par la pratique de la musculation, ni par un traitement médicamenteux, mais par un mix des deux.

Le Gynectrol vient ainsi remplir ce rôle.

Efficacité du gynectrol : notre avis

Est-ce que ce sera suffisant pour régler 100% des problèmes ? Non. Selon la quantité de graisse et l’élasticité de votre peau, parfois seule une intervention chirurgicale comme une liposuccion sera adaptée. Dans les cas les plus extrêmes il faudra même combiner la liposuccion avec une mastectomie pour permettre de retrouver une silhouette harmonieuse.

Néanmoins, les effets annoncés par le Gynectrol sont bien réels et permettront dans la plupart de cas de diminuer cette apparence de seins d'homme, voire de l'éliminer si l'excès de graisse est faible et la peau pas trop distendue.

Selon nous, il s'agit donc d'une alternative à tester si vous souffrez et êtes complexé par un développement exagéré de votre poitrine.

On a testé ! Nos résultats (mise à jour 2022)

L'équipe du pôle rédaction d'Epicurim s'est vue renforcée en Septembre 2021 par Victor, qui nous a proposé de tester le Gynectrol. Nous mettons donc à jour cet article en venant y apporter son témoignage.

Victor n'a pas le physique d'un bodybuilder, mais loin d'être obèse. Juste un léger surpoids et une morphologie endomorphe avec les pectoraux développés et excès de graisse visible sous un t-shirt.

Nous avons passé commande sur le site en prenant 3 bouteilles, pour une cure sur 3 mois.

Elles contiennent 60 capsules chacune, donc en respectant la posologie de 2 par jour une bouteille tient 1 mois. Et il y avait une offre 2 + 1 gratuite.

Nous avons en plus utilisé le code promo SALE20 qui nous a permis de bénéficier de -20% supplémentaires, soit 84,72€ au total pour une cure de 3 mois avec la livraison gratuite, c'est moins cher que ce qu'on s'attendait à payer.

On laisse la parole à Victor :

J'ai donc eu l'opportunité de tester ce produit, et voici rapidement mon retour d'expérience :

1er mois

Les 4 premiers jours je n'ai pris qu'une gélule hebdomadaire histoire d'être sûr que le produit de me donne pas d'effets indésirables et éviter d'en prendre en trop grande quantité si jamais c'était le cas. J'ai tendance à être un peu sensible du ventre, souvent irrité... Mais je n'ai pas ressenti de gêne. Je suis donc passé à 2 par contre comme le recommande la posologie, et toujours pas d'effet indésirable...

La 1ère semaine je n'ai donc pas ressenti grand chose. Par contre le fait de faire cette cure m'a motivé pour faire plus attention à mon alimentation. Je n'ai pas suivi de régime particulier, juste évité le sucre, les aliments gras etc.

A partir de la 2ème semaine j'ai commencé à ressentir quelques désagréments au ventre mais rien de très dérangeant non plus, juste j'ai remarqué que les pilules faisaient leur effet. Aussi j'ai noté une légère baisse de l'appétit.

Semaine 3 et 4, pareil que les 2 premières. Je continuais à prendre les 2 pilules en espacé sur la journée, mais difficile encore à dire si je voyais une amélioration physiquement. Ça dépendait des moments de la journée.

2ème mois

C'est à partir du 2ème mois que j'ai commencé à voir une amélioration. C'était global sur mon physique, pas seulement au niveau de la poitrine mais la perte de poids commençait à se constater. Je précise que je faisais déjà un peu de musculation et j'ai continué exactement pareil : 2 fois par semaine et à la maison au poids du corps en suivant le programme La méthode Lafay.

Au niveau de l'énergie, pas de baisse de fatigue, limite l'inverse. Durant toute la cure je me suis senti bien.

A la fin du 2ème mois j'ai commencé à voir une amélioration de mes pectoraux. Ils avaient moins cette forme de poire qui me posait problème.

3ème mois

C'est là que j'ai commencé à voir le plus de résultats sur mon corps. J'ai pas forcément d'étape en tête mais plusieurs fois je me suis fait la réflexion devant la glace que j'étais mieux qu'avant. Il y a pas de doute il y a eu une amélioration depuis le début de la cure. J'ai toujours pas un physique de tueur mais on ne remarque plus mes seins masculins quand je mets un t-shirt. Toute l'équipe d'Epicurium qui ont suivi ma cure ont remarqué l'amélioration. 

Le bilan à la fin du 3ème mois est donc positif pour moi. Difficile à dire la part des résultats provenant de mon alimentation (je me suis mis à m'intéresser de + en + à la nutrition), et ce qui provient du Gynectrol, mais le résultat global est satisfaisant et je ne regrette pas d'avoir testé !!

Attention, un lecteur nous a signalé qu'une copie du site Crazybulk est en ligne sur Internet, ne vous faites pas avoir et assurez-vous de visiter le site officiel.

Quelques mots sur le site Crazy bulk

Le site Crazybulk, qui commercialise le Gynectrol, est le leader mondial de la vente d'alternatives aux stéroïdes. Depuis quelques temps, ils ont élargi leur gamme de produits en proposants d'autres types de compléments alimentaires.

Pour ceux qui auraient des doutes, le site n'est pas une arnaque, ils n'ont jamais rencontré de polémiques liées à fraudes, et les avis vérifiés sur Internet sont bons... Par exemple sur le site Trustpilot, une référence dans les avis vérifiés, ils comptabilisent plus de 3000 évaluations et une note de 4,3/5 ce qui est très bon.


FAQ

Peut-on acheter Gynectrol en pharmacie ?

Non, le Gynectrol est n'est en vente que sur le site officiel de Crazy Bulk. Comme mentionné plus haut, on attire votre attention sur les arnaques sur Internet : vérifiez bien que vous êtes sur crazybulk.fr. Tout autre site proposant du Gynectrol peut potentiellement vendre des contrefaçons, même sur Amazon.

Où trouver de vrais témoignages et photos (Avant / après)

Nous n'avons pas trouvé de photos avant / après pouvant être vérifiée. Là encore, attention aux potentiels faux témoignages, qui sont monnaie courante sur Internet, même sur les forums. A moins que ça ne les mette à leur avantage, il est relativement rare que les utilisateurs postent des photos de leur corps sur le web.

Gynectrol est-il un produit dangereux ?

Il s'agit d'un complément alimentaire, composé d'ingrédients 100% naturels. Donc pas de danger. Il est possible qu'apparaissent quelques effets indésirables selon les sensibilités de chacun (mal de tête, maux de ventre...) mais dans la plupart des cas vous ne ressentirez aucun de ces effets secondaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page